×
google news

Pass sanitaire Covid : l’Italie va l’exiger pour tous les travailleurs

L'Italie devient le premier pays de l'Union européenne à exiger de tous les travailleurs qu'ils fournissent le pass sanitaire Covid.

Italie Pass sanitaire

Le 16 septembre, l’Italie a approuvé à l’unanimité l’exigence du pass sanitaire Covid pour tous les travailleurs des entreprises privées et des organismes publics. L’Italie est le premier pays de l’Union européenne à approuver cette mesure.

L’Italie et le pass sanitaire

Le règlement exige que tous les employés soient vaccinés, qu’ils aient passé l‘infection virale ou qu’ils fournissent un test négatif un ou deux jours à l’avance. Elle entrera en vigueur à partir du 15 octobre. Les travailleurs qui refusent d’obtempérer ne seront pas licenciés, mais ils seront suspendus de leur emploi et de leur salaire à partir du cinquième jour où ils n’auront pas présenté le « pass sanitaire« .

Les amendes éventuelles pour tous les récidivistes sont à l’étude.

Le 6 août de l’année dernière, il a été approuvé que tous les Italiens de plus de 12 ans doivent présenter le pass sanitaire s’ils veulent accéder à toute activité culturelle, de loisirs, de bar ou de restaurant. Cette mesure a également été introduite dans les transports publics sur de longues distances et dans les écoles de tout le pays.

L’Italie cherche à encourager la vaccination avec le pass sanitaire Covid

Roberto Speranza, ministre de la santé, a expliqué lors d’une conférence de presse que l’objectif du Premier ministre italien Mario Draghi est de « relancer la campagne de vaccination » et de « rendre l’environnement de travail plus sûr ».

Selon Renato Brunetta, ministre de l’administration publique : « Avec cette décision, l’Italie se place à l’avant-garde du monde. Nous avons une croissance de 6 % du PIB. Cette opération ne peut que renforcer notre croissance et la rendre structurelle.

« L’automne arrive et le risque de nouvelles variantes augmente. Nous avons peu de temps. »

Il a également souligné que le gouvernement doit étendre son objectif actuel de vaccination pour atteindre l’immunité de groupe, qui est actuellement de 74,61% des personnes vaccinées, pour atteindre 80% d’ici le 30 septembre pour toutes les personnes âgées de plus de 12 ans.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media