×
google news

Demande de nationalité : Gérald Darmanin répond au rappeur Maître Gims

Pour Gérald Darmanin, le refus de la nationalité à Gims est lié à un article du Code Civil.

Demande de nationalité : Gérald Darmanin répond au rappeur Maître Gims

Si le don de sang est maintenant accessible aux homosexuels, l’accès à la nationalité de Gims a du plomb dans l’aile si l’on s’en tient aux propos de Gérald Darmanin. Du moins, c’est ce que le ministre de l’intérieur a laissé entrevoir dans son intervention sur France Inter le mardi 25 janvier.

L’objet de cette intervention portait sur la réitération de la demande de nationalité de maître Gims.

Demandes de nationalité : Darmanin cite la loi pour expliciter le cas de Gims

Pour Gérald Darmanin, le refus de la nationalité à Gims est lié à un article du Code Civil.

Il s’agit de l’article 21-24 qui stipule que « Nul ne peut être naturalisé s’il ne justifie de son assimilation à la communauté française ». Ce qui n’est pas le cas du rappeur récemment au centre d’une vidéo polémique sur la toile.

En effet, dans une vidéo qui a fait jaser la toile, Maître Gims demandait de ne plus « lui souhaiter bonne année ». Cela, compte tenu de son appartenance à l’islam. Suite au remous causée par la vidéo, le chanteur a présenté ses excuses dans une publication dans les colonnes du JDD, ce dimanche. Ce ne qui ne convainc toujours pas le ministre de l’intérieur.

Si Gims adhère à un islam rigoriste, il lui sera refusé la nationalité

Pour rappel, le chanteur Maître Gims s’était fait refuser sa demande de nationalité en 2017. Il se peut que ce soit le cas encore cette fois-ci. Et ce, en raison du fait qu’il serait partisan de l’islam rigoriste. Pour preuve, pour le ministre de l’intérieur, il faut « refuser la nationalité française, qu’on soit connu ou pas connu, lorsqu’on est tenant d’un islam rigoriste ». Toutefois, Gérald Darmanin a souligné que le dossier du rappeur sera quand même étudié par les services de son ministère.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media