×
google news

Guerre en Ukraine, entretiens Poutine-Macron : « Pas de corridor humanitaire vers Mariupol à ce stade »

Le président de la Russie, Vladimir Poutine, et le président de la France, Emmanuel Macron, ont eu une conversation téléphonique sur la guerre en Ukraine.

Guerre en Ukraine, conversation téléphonique entre Poutine et Macron

Le président de la Russie, Vladimir Poutine, et le président de la France, Emmanuel Macron, ont eu une conversation téléphonique sur la guerre en Ukraine.

Guerre en Ukraine, conversation téléphonique entre Poutine et Macron

Mardi 29 mars après-midi, le président russe Vladimir Poutine et le président français Emmanuel Macron ont eu une nouvelle conversation téléphonique centrée sur la guerre en Ukraine.

À cette occasion, le chef du Kremlin a déclaré que « pour résoudre la difficile situation humanitaire à Marioupol, les militants nationalistes ukrainiens doivent cesser de résister et déposer les armes« .

Par ailleurs, concernant la confrontation avec le président français, le service de presse du Kremlin a également rapporté ce qui suit :

« Le président russe a informé en détail des mesures prises par l’armée pour fournir une aide humanitaire urgente et assurer l’évacuation en toute sécurité des civils, notamment de Marioupol. »

Elysée : « Pas de corridor humanitaire vers Mariupol à ce stade »

A l’issue de l’entretien téléphonique entre Moscou et Paris, l’Elysée a admis qu' »à ce stade » du conflit russo-ukrainien, il n’est pas possible de procéder à l’ouverture de couloirs humanitaires et à des opérations humanitaires dans la ville de Marioupol.

L’Elysée a également expliqué qu’au cours de la conversation téléphonique, les présidents russe et français ont également abordé des questions telles que l’avancement des négociations à Istanbul entre la Russie et l’Ukraine et le paiement en roubles des fournitures de gaz à l’Europe.

À cet égard, selon le Kremlin, « les dirigeants ont poursuivi leurs échanges de vues sur les aspects actuels de la situation autour de l’Ukraine, y compris dans le contexte du cycle de négociations d’aujourd’hui entre les délégations russe et ukrainienne à Istanbul. »

Enfin, le service de presse du président russe Vladimir Poutine a conclu en réaffirmant que, lors des entretiens, « les questions liées à la décision de passer à des paiements en roubles pour les livraisons de gaz de la Russie, en particulier aux pays de l’UE, ont également été abordées. »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media