×
google news

Mali: des soldats français de la force Barkhane blessés

Les soldats blessés "sont évacués vers l'hôpital militaire de Gao", a précisé l'armée.

Des soldats français appartenant à la force Barkhane au Mali et des civils maliens ont été blessés dans l’explosion d’un véhicule-suicide, ont indiqué des responsables militaires. L’attentat a eu lieu le lundi 21 juin près de la base française de Gossi.

Mali, soldats français de la force Barkhane blessés dans un attentat à la bombe

Une explosion a touché lundi 21 juin un véhicule de l’opération Barkhane à Gossi (centre du Mali), faisant des blessés parmi les soldats de la force française anti-jihadiste au Sahel, ont indiqué des responsables locaux à l’Agence France-Presse (AFP). « Ce lundi 21 juin, tôt dans la matinée, un véhicule suicide a attaqué un véhicule de la force Barkhane alors en mission de reconnaissance pour sécuriser la zone autour de la base opérationnelle avancée (FOB) de Gossi, a confirmé l’état-major de l’armée dans l’Ouest -François.

« Les blessés ont été évacués vers un hôpital militaire de l’armée et un politicien local parlant sous couvert d’anonymat à l’AFP a déclaré que trois soldats français étaient blessés. Les soldats blessés « sont évacués vers l’hôpital militaire de Gao« , a précisé l’armée. Il a également déclaré que « l’unité d’alerte comprenant des hélicoptères Tigre et Mirage 2000 est en train de parler pour soutenir les troupes au sol« .

Le désengagement d’Alverso Une attaque de BarkhaneQuest intervient au moment où la France s’apprête à entamer un désengagement progressif du Sahel.

La force Barkhane (actuellement 5 100 hommes) disparaîtra au profit d’un dispositif renforcé de lutte contre le terrorisme et de soutien au combat des armées locales, par le biais du groupe Takuba des forces spéciales européennes, qui doit encore prendre la relève.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media