×
google news

Amazon détruit des millions d’invendus chaque année

Parmi les 130 000 produits étiquetés " à détruire ", on trouve des milliers de masques non scellés.

Le 21 juin 2021 est le Prime Day d’Amazon et ce qui ne vous sera pas vendu finira dans les décharges.

Amazon détruit les produits qui ne sont pas seulement des pièces endommagées donc invendables ou inopérantes. Tout ce qui reste invendu, même en parfait état, va à la décharge.

Les produits qu’Amazon détruit vont à la décharge

Parmi les produits « destinés à être détruits« , on trouve des appareils électriques, des bijoux, des livres non lus et des milliers de masques pour le covid encore dans leur emballage plastique. Les camions qui emportent les poubelles remplies de « déchets » ont été suivis jusqu’à un centre de recyclage ou un site d’enfouissement. Environ 130 000 articles sont détruits par semaine, rien que dans un centre. La moitié d’entre eux n’ont pas été ouverts et sont encore emballés dans leur emballage rétractable, les autres 50% sont des retours mais toujours en bon état.

Des inquiétudes surgissent quant aux pratiques environnementales d’Amazon. C’est juste une quantité inimaginable de déchets inutiles. Il n’y a aucune raison de jeter un Mac, un ventilateur Dyson, un aspirateur, une smart télévision, tout neufs. Chacun de ces articles nécessite des ressources naturelles, des émissions de carbone et du travail humain pour être fabriqué. Si Amazon continue à se développer, les choses vont empirer. C’est pourquoi, les gouvernements doivent intervenir et établir des législations.

La réponse d’Amazon est la suivante :

« Nous nous engageons à réduire notre empreinte environnementale et à mettre en place un programme d’économie circulaire dans le but de réduire les retours, de réutiliser et de revendre les produits, et de réduire les mises au rebut. »

Pourquoi Amazon ne fait pas don de ses invendus ?

En plus du comportement non éthique envers l’environnement, Amazon aurait pu donner ces produits à des associations caritatives. En particulier pendant la période des fêtes, nous avons vu combien d’enfants ont dû abandonner l’école parce qu’ils n’avaient pas d’ordinateur. Un autre exemple, qui est totalement immoral, est la destruction des masques de covid. Si l’Angleterre n’avait plus besoin d’un stock aussi important de masques, elle aurait pu les envoyer dans des pays comme l‘Inde ou l’Amérique du Sud. Un document de l’entrepôt de Dunfermline montre 124 000 articles marqués « détruire« . En revanche, les articles marqués « donner » n’étaient que 28 000.

La réponse d’Amazon à ITV News, après les conclusions de l’enquête, est la suivante :

« Nous nous efforçons d’atteindre l’objectif de zéro élimination de produits et notre priorité est de revendre, de donner à des organisations caritatives ou de recycler tous les produits invendus. Aucun article n’est envoyé à la décharge au Royaume-Uni. En dernier recours, nous envoyons les articles à la récupération d’énergie, mais nous travaillons dur pour réduire à zéro le nombre de fois où cela se produit. »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media