×
google news

États-Unis : le Congrès valide la victoire de Joe Biden à la présidentielle

Le Congrès valide la victoire de Biden, Trump promet une «transition ordonnée».

Le Congrès américain certifie officiellement la victoire de Joe Biden.
Le Congrès américain certifie officiellement la victoire de Joe Biden.

Le Congrès des Etats-Unis finalement valide, jeudi 7 janvier, la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine, après une longue interruption mercredi due à l’intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole.

Dans un communiqué publié jeudi, Donald Trump promet « une transition ordonnée le 20 janvier » et admet « la fin du plus grand premier mandat présidentiel de l’histoire », même s’il dit être « en total désaccord avec le résultat de l’élection ».

Le Congrès valide la victoire de Biden, investi le 20 janvier

Joe Biden prendra donc officiellement ses fonctions le 20 janvier prochain. Pour mener à bien sa politique, le futur président démocrate pourra compter sur le soutien du Sénat, puisque son camp en a repris le contrôle aux républicains.

Le vice-président républicain Mike Pence a certifié le vote de 306 grands électeurs en faveur du démocrate contre 232 à Donald Trump, à l’issue d’une séance des deux chambres interrompue par l’intrusion de partisans du président sortant qui ont semé le chaos dans le Capitole.

Trump promet une « transition ordonnée »

Suite à la confirmation de la victoire de Joe Biden à la 46ème élection présidentielle américaine, Donald Trump a finalement déclaré que cette décision «représentait la fin du plus grand premier mandat de l’histoire présidentielle». «Même si je suis totalement en désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me le confirment, il y aura néanmoins une transition ordonnée le 20 janvier», a promis le président sortant dans un communiqué.Les images prises de l’intérieur du majestueux bâtiment situé au cœur de la capitale fédérale américaine marqueront l’Histoire : élus portant des masques à gaz, agents de la police en civil arme au poing, manifestants installés dans les bureaux des parlementaires.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media