×
google news

Grèce: un incendie ravage le camp de migrants à Lesbos

Partager sur Facebook

Les pompiers ont sauvé les migrants réfugiés dans le camp de Moria, à Lesbos, détruit par un incendie.

incendie camp migrants
incendie camp migrants à lesbos

Un incendie a dévasté le camp de Moria, à Lesbos : les migrants ont été sauvés par les pompiers et le camp est presque entièrement détruit.

Un grande incendie dévaste le camp de migrants à Lesbos

Un énorme incendie a ravagé mercredi 09 septembre dans la matinée le plus grand camp de réfugiés de Grèce, qui abrite plus de 12.000 migrants sur l’île de Lesbos, et une opération de sauvetage d’envergure est en cours, ont indiqué les pompiers grecs : 25 pompiers et 10 véhicules sont sur place et aident à évacuer les demandeurs d’asile.

Les pompiers grecs précisent que pour l’instant, heureusement, « il n’y a pas de victimes, mais quelques blessés légers avec des problèmes respiratoires dus à la fumée ». Ils ajoutent que le camp a été presque entièrement détruit, et, selon le site d’information locale Lesvospost, plus de 3.000 tentes, des milliers de conteneurs, des bureaux de l’administration et une clinique au sein du camp ont été brûlés.

Stelios Petsas, porte-parole du gouvernement grec, affirme que « l’île de Lesbos est déclarée en état d’urgence ».

La cause possible

D’après des médias, l’incendie aurait été déclenché par des migrants qui se sont rebellés contre les mesures d’isolation destinées à empêcher la propagation du coronavirus dans le camp emblématique et surpeuplé de Moria : tous les réfugiés du camp ont l’interdiction de quitter l’île.

« La zone paie le prix de l’indifférence et de l’abandon », affirme l’association des habitants de Moria qui appelle les autorités à agir rapidemment pour trouver une solution pour les demandeurs d’asile qui seront sans abri après l’incendie.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media