×
google news

Pussy Riot : le procureur a requis trois ans de prison ferme

Le procureur Alexandre Nikiforov a requis trois de prison ferme pour les trois chanteuses du groupe de musique punk Pussy Riot.

Le procureur Alexandre Nikiforov a requis trois de prison ferme pour les trois chanteuses du groupe de musique punk Pussy Riot.

Le 21 février dernier, les musiciennes du groupe Pussy Riot étaient entrées dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou pour y interpréter une « prière punk » intitulée « Marie mère de Dieu – chasse Poutine ! » en contestation à la nouvelle candidature de Vladimir Potine à la présidentielle.

Les trois femmes, Nadejda Tolokonnikova, 23 ans, Maria Alejina, 24 ans, et Ekaterina Samutsevich, 29 ans, en prison depuis déjà cinq mois sont jugées pour hooliganisme. Elles risquaient jusqu’à sept années de prison ferme mais le procureur, qui n’a requis « que » trois ans de prison, a affirmé avoir pris en compte le fait que deux des prévenues sont mères de famille.

Selon le procureur, les artistes auraient cherché à « dévaloriser des traditions et dogmes séculaires » en insultant le « monde orthodoxe« .

Plusieurs artistes du monde entier, dont Madonna et Franz Ferdinand, ont signé une lettre ouverte dans le Times jeudi dernier dans laquelle ils demandaient au président Poutine un procès juste envers les musiciennes.

« La dissidence est un droit dans une démocratie, et il est totalement hors de proportion qu’elles soient menacées de sept ans de prison pour cette accusation, que nous considérons comme grotesque, de +hooliganisme motivée par la haine religieuse+ » ont-ils déclarés.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media