×
google news

Syrie : le pouvoir utilise des enfants comme boucliers humains

L'ONU accuse l'armée syrienne de torturer, d'exécuter et d'utiliser des enfants comme boucliers humain lors d'opérations militaires.

L’ONU accuse l’armée syrienne de torturer, d’exécuter et d’utiliser des enfants comme boucliers humain lors d’opérations militaires.
Un rapport de l’ONU publié le 12 juin dénonce les pratiques utilisées contre les enfants par les forces syriennes, notamment lors d’opérations militaires contre plusieurs villes.

Plusieurs enfants à peine âgés de dix ans seraient utilisés comme boucliers humains pour protéger les transferts de troupes de militaires.

Ainsi, lors de l’attaque du 9 mars par les forces loyalistes du village d’Ayn l’Arouz (province d’Idlib – nord-ouest), l’armée avait enlevé des dizaines d’enfants âgés de huit à treize ans et ils auraient ensuite été « utilisés par des soldats et des miliciens comme boucliers humains, placés devant les vitres des autocars transportant les militaires pour pénétrer dans le village lors de l’assaut« , explique ce rapport sur « les enfants dans les conflits armés ».

« J’ai rarement vu autant de brutalités contre les enfants qu’en Syrie, où les filles et les garçons sont emprisonnés, torturés, exécutés et utilisés comme boucliers humains« , a déclaré Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale de l’ONU pour les enfants dans les conflits armés.

Ce rapport détaillé démontre que des centaines d’enfants ont été victimes d’assassinat, de mutilations, d’arrestations arbitraires, d’emprisonnement, de torture et mauvais traitements, dont des violences sexuelles.

« La plupart des enfants victimes de tortures témoignent qu’ils ont été battus, qu’ils ont eu les yeux bandés, contraints à des positions incommodes stressantes, fouettés avec des câbles électriques, menacés de brûlures de cigarettes, et dans un cas, soumis à des chocs électriques sur les parties génitales« , ajoute le rapport.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media