×
google news

La préfecture de police interdit la tenue des « convois de la liberté »

Ce mouvement inspiré de celui lancé au Canada prévoit de venir dans la capitale pour protester contre les restrictions sanitaires.

pas de «convoi de la liberté» à Paris

Le préfet de police a déclaré ce jeudi interdire à Paris l’entrée des « convois de la liberté ». Ce mouvement inspiré de celui lancé au Canada prévoit de venir dans la capitale pour protester contre les restrictions sanitaires.

Les « convois de la liberté » interdite à Paris

Les « convois de la liberté » avaient prévu de rejoindre la capitale à partir du 11 février. Dans un communiqué publié ce jeudi 10 février 2022, la préfecture de police a annoncé la rédaction d’un arrêté « interdisant de telles manifestations, du vendredi 11 février 2022 au lundi 14 février 2022 inclus ».

Cette décision a été motivée par la présence de « risques de troubles à l’ordre public ». « L’objectif affiché de ces manifestants serait de “bloquer la Capitale” — en entravant la circulation routière dans les rues de Paris pour promouvoir leurs revendications, avant de poursuivre leur périple en direction de Bruxelles le lundi 14 février », ajoute la préfecture de police.

Les « convois de liberté » sanctionnés par la loi

Le préfet de police, en donnant des « consignes de fermeté » aux forces de l’ordre, tient à souligner que toute entrave à la circulation est sanctionnée par deux ans d’emprisonnement, une amende de 4 500 €, l’immobilisation et la mise en fourrière du véhicule employé pour la perpétration du délit d’entrave, le retrait de 6 points sur le permis de conduire et la suspension du permis de conduire pour une durée maximale de 3 ans.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media