×
google news

Deuxième confinement mondial : quels sont les pays les plus touchés ?

Partager sur Facebook

Les cas de deuxième confinement grandissent dans le monde : de Birmingham à Israël, de Jakarta à Auckland, le cauchemar du confinement revient.

Coronavirus deuxième confinement
Covid, Deuxième confinement mondial

L’augmentation des cas de Coronavirus dans le monde est maintenant sous les yeux de tous, et la deuxième vague de Covid-19 semble proche. Pour cette raison, de nombreux gouvernements sont sortis du placard et n’hésitent pas à recourir à un second confinement mondial pour contrer la progression des nouvelles contagions. De nombreuses mesures restrictives ont déjà été prises ou sont en passe de l’être par les différents pays.

Par exemple, les médias britanniques ont rapporté que l’hypothèse d’un deuxième verrouillage au Royaume-Uni serait réelle et que, depuis quelques jours, les mesures sont devenues beaucoup plus restrictives dans la ville de Birmingham. En effet, dans la deuxième ville la plus peuplée de Grande-Bretagne, les mesures de sécurité ont été renforcées après que le taux de contamination a doublé en à peine une semaine

Deuxième confinement mondial : les pays les plus touchés

Les cas de deuxième confinement dans le monde ne s’arrêtent pas au pays de la Reine Elizabeth. Les Israéliens, par exemple, attendent avec impatience les nouvelles mesures restrictives imposées par le gouvernement de Benjamin Netanyahu qui débuteront le 18 septembre prochain et qui, annoncé depuis peu, durera trois semaines.

Fermeture d’écoles et d’activités commerciales, jusqu’à 10 personnes au maximum et jusqu’à 500 mètres au maximum de leurs habitations (sauf raisons avérées), ce sont les mesures du Premier ministre israélien qui ont fait d’Israël le premier pays au monde à retomber dans le lockdown national et contre lesquelles les citoyens sont descendus dans la rue hier pour protester.

Indonésie et Nouvelle-Zélande

Fermeture des écoles, des aires de jeux et des zones sportives, suspension des séminaires, des conférences et des mariages et arrêt des activités non essentielles, comme cela a été décrété à Jakarta, capitale de l’Indonésie, où le Premier ministre Anies Baswedan a déclaré que les mesures seraient nécessaires jusqu’au 28 septembre, sans exclure d’éventuelles prorogations. Un coup dur aussi en Nouvelle-Zélande à la tête de Jacinda Ardern, qui à l’époque avait été parmi les premiers pays au monde à prétendre avoir atteint la condition de contagion zéro.

Mais le Covid-19 est réapparu très tôt et maintenant les rassemblements se réduisent à un maximum de 100 personnes dans les espaces publics, et à un maximum de 10 personnes dans la ville d’Auckland.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

covid-19 Europe
Monde

Covid-19: Europe multiplie les restrictions

22 septembre 2020
L’Europe décide d’augmenter les restrictions pour éviter une seconde vague catastrophique de Covid-19, mais sa décision effraie les marchés financiers.
loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.