×
google news

États-Unis : première exécution fédérale d’une femme en 70 ans 

Les Etats-Unis ont procédé mercredi à la première exécution fédérale d'une femme en près de 70 ans.

exécution fédérale femme Lisa Montgomery
exécution fédérale femme Lisa Montgomery

Les Etats-Unis ont procédé mercredi à la première exécution fédérale d’une femme en près de 70 ans, qui sera l’un des derniers actes de la présidence de Donald Trump.

« Lisa Montgomery, 52 ans, a été exécutée au pénitencier fédéral de Terre-Haute » dans l’Indiana, a annoncé dans un communiqué le ministère de la Justice. Sa mort a été constatée à 01H31.

La seule femme condamné à l’exécution fédérale

Seule femme dans les couloirs de la mort de la justice fédérale américaine, Lisa Montgomery a été exécutée ce mercredi, après un bref sursis accordé par un juge pour évaluer son état mental. Sa mort, par injection létale, a été prononcée à 1h31 du matin à la prison de Terre Haute, dans l’Indiana, précise le Washington Post. Lisa Montgomery est la première femme mise à mort par la justice fédérale depuis 1953.

Elle a été incarcérée après avoir assassiné en 2004 une femme enceinte de huit mois pour lui voler son bébé. Elle a étranglé sa victime de 23 ans avant de lui ouvrir l’utérus et d’en extraire l’enfant qui a survécu au drame.

Dans l’incapacité d’avoir un nouvel enfant, elle avait repéré sa victime, une éleveuse de chiens, sur internet et s’était présentée à son domicile dans le Missouri sous prétexte de lui acheter un terrier.

« Une course folle pour exécuter »

« Dans les dernières heures de la présidence Trump, il y a une course folle pour exécuter des gens qui sont dans les couloirs de la mort depuis des années voire des décennies. C’est insensé », a dénoncé sur NPR le sénateur démocrate Dick Durbin, en annonçant l’introduction d’une loi visant à mettre un terme aux exécutions fédérales.

Les démocrates ayant repris le contrôle du Sénat, il est possible qu’elle soit adoptée une fois que Joe Biden aura pris ses fonctions.

Le président élu, qui prêtera serment le 20 janvier, est un opposant à la peine capitale et a promis de travailler avec le Congrès pour l’interdire au niveau fédéral.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media