×
google news

Chine : 27 morts dans la région musulmane du Xinjiang

Des émeutes ont fait au moins 27 morts dans la région à majorité musulmane du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine. Les Ouïghours, régulièrement accusés de terrorisme, subissent une répression sanglante par le pouvoir chinois depuis plusieurs années.

Drapeau de la Chine

« Dix-sept personnes ont été tuées — neuf policiers et vigiles ainsi que huit civils — avant que la police ouvre le feu et tue 10 émeutiers« , a déclaré un officiel chinois sous couvert d’anonymat à l’agence de presse officielle chinoise.

« Vers 06H00 mercredi (22H00 GMT mardi), des émeutiers armés de couteaux ont attaqué les postes de police et le bâtiment du gouvernement local de la ville de Lukqun, située à environ 250 km au sud-est de la capitale régionale Urumqi et non loin de l’oasis de Turpan« , selon Chine Nouvelle.

Une gouvernance chinois autoritaire

Selon l’agence officielle chinoise, des émeutiers auraient poignardé des gens dans la rue avant de mettre le feu à plusieurs véhicules de police. Trois émeutiers auraient été interpellés par les forces de l’ordre tandis que d’autres auraient pu s’enfuir.

« Ces nouveaux heurts meurtriers interviennent après que des affrontements armés ont fait 21 morts, dont six policiers, à la mi-avril entre des séparatistes de la minorité ouïghoure, la population turcophone musulmane du Xinjiang, et des policiers« , selon Chine Nouvelle.

Lors d’un discours en mai dernier, la dissidente ouïghoure en exil Rebiya Kadeer avait déclaré : « Nous luttons pacifiquement et espérons que le gouvernement chinois mettra un terme à la répression du peuple ouïghour (..) et adoptera des réformes politiques afin de changer sa gouvernance autoritaire« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com