×
google news

Syrie : l’embargo sur les armes levé par l’Europe

Les ministres européens des Affaires étrangères ont pris la décision lundi de lever l’embargo sur les armes pour armer les rebelles en Syrie.

Bâtiments détruits en Syrie

Malgré de fortes divisions entre plusieurs pays, les ministres européens des Affaires étrangères ont trouvé un accord afin de lever l’embargo pour armer les rebelles syriens les plus modérés.

La Grande-Bretagne et la France demandaient depuis maintenant plusieurs mois de pouvoir livrer des armes aux soldats de l’ASL. Plusieurs pays comme l’Autriche et la République tchèque étaient fortement opposés à cette levée de l’embargo.

« Ce soir, l’UE a décidé de mettre fin à l’embargo sur les armes pour l’opposition syrienne et de maintenir les autres sanctions contre le régime syrien », a déclaré le ministre britannique William Hague.

« C’est le résultat que souhaitait la Grande-Bretagne« , a-t-il dit.

Pas de livraisons d’armes avant août

Le ministre anglais a toutefois précisé que son pays ne comptait pas livrer d’armes « dans l’immédiat« , mais que cette levée d’embargo « donne la possibilité de le faire si la situation se détériore » .

Un haut fonctionnaire français a néanmoins affirmé sous couvert d’anonymat que « c’est une levée théorique de l’embargo. Concrètement, il n’y aura pas de décision de livraison avant au minimum le 1er août ».

Aucune arme ne devrait donc être envoyée d’ici le 1er août aux rebelles. Les 27 se retrouveront en effet dans les mois qui viennent pour « réexaminer » leurs positions. D’autre part, l’Europe réexaminera le dossier à l’issue de la conférence sur la Syrie organisée par les Etats-Unis et la Russie qui aura lieu en juin. Cette conférence , appelée Genève 2, visant à amorcer une transition politique en Syrie.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media