×
google news

Gaz à effet de serre : des niveaux records atteints en 2010

Les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont atteint de nouveaux records en 2011, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM) basé à Genève.

Gaz à effet de serre record

Une nouvelle préoccupante a été annoncée ce matin par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) sur les gaz à effet de serre.

Entre 1990 et 2010, « le forçage radiatif de l’atmosphère par les gaz à effet de serre, qui induit un réchauffement du système climatique, s’est accru de 30%« , indique l’OMM. Le forçage radiatif se définit par « la différence entre l’énergie radiative reçue et l’énergie radiative émise par un système climatique donné« .

En cause, le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N20) qui ont atteint de nouveaux records ces dernières années, et dont un pic a été franchi en 2011. L’OMM impute directement cette augmentation aux activités humaines.

Elle déplore par ailleurs que « même si nous parvenions à stopper aujourd’hui nos émissions de gaz à effet de serre, ce qui est loin d’être le cas, les gaz déjà présents dans l’atmosphère y subsisteraient encore pendant des dizaines d’années et continueraient de perturber le fragile équilibre de la Terre, planète vivante, et du climat ».

Selon l’organisation, le CO² est responsable à hauteur de 85% du réchauffement climatique de la planète. Ce communiqué corrobore le rapport publié hier par la Banque mondiale, qui prévoit une série de scénarios catastrophes dans le monde dans les années à venir.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media