×
google news

Corée du Sud : lutte contre l’importation de pilules de chair humaine

Les services de douanes sud-coréennes ont indiqué vouloir renforcer la lutte contre l'importation de pilules contenant de la poudre de chair humaine provenant de Chine.

Les services de douanes sud-coréennes ont indiqué vouloir renforcer la lutte contre l’importation de pilules contenant de la poudre de chair humaine provenant de Chine.
Les douaniers ont annoncé que depuis l’été dernier, ils avaient intercepté plus de 17 000 pilules à base de poudre de chair humaine séchée, issue de foetus ou de bébé morts-nés.

Une loi coréenne interdit en effet toute importation ou distribution de produits allant à l’encontre de la dignité humaine et des valeurs éthiques. Ces pilules, venant principalement de régions du nord-est de la Chine, pourrait contenir des super-bactéries et autres organismes nocifs impropres à la consommation.

L’ingestion de morceaux de jeunes enfants pourrait, selon certaines croyances et superstitions, guérir des maladies et offrirait à celui qui l’ingurgite une grande force physique.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media