×
google news

L’attaque à l’arc en Norvège n’est pas exclue comme acte terroriste

Un homme armé d'un arc et de flèches a perpétré une attaque dans la nuit du jeudi 13 octobre en Norvège. Cinq personnes sont mortes et deux blessées.

L'attaque à l'arc en Norvège n'est pas exclue comme acte terroriste

Un homme armé d’un arc et de flèches a perpétré une attaque dans la nuit du jeudi 13 octobre en Norvège. Cinq personnes sont mortes et deux blessées.

Attaque de tir à l’arc en Norvège

Les autorités norvégiennes ont indiqué qu’à 18 h 13, elles ont reçu plusieurs messages de personnes du centre de Kongsberg, en Norvège, selon lesquels un homme provoquait une attaque dans une grande zone avec un arc et plusieurs flèches.

La police norvégienne a confirmé que l’agresseur a utilisé d’autres armes en plus de l’arc et des flèches. L’attaque a commencé, selon des témoins oculaires, à l’intérieur d’une voiture. Plusieurs unités de police, dont des hélicoptères et un groupe de démineurs, ont été mobilisées. Pendant la poursuite, la police a demandé aux résidents de ne pas quitter leur domicile.

« Nous pensons que c’est une seule personne qui a commis le crime. Il est naturel d’analyser s’il s’agit d’un acte terroriste. Il est encore trop tôt pour se prononcer », a déclaré Øyvind Aas, le chef de la police du district du sud-ouest.

norvege attentat

 

Le communiqué de presse de la police indique qu’à 18h47, l’homme a été arrêté, juste après qu’un certain temps se soit écoulé depuis l’arrivée de la première patrouille sur les lieux.

Cinq morts et deux blessés

Selon la police, cinq personnes ont été tuées dans l’attaque à l’arc et aux flèches en Norvège, et deux autres sont blessées.

L’inspecteur de police chargé de l’affaire rapporte que les deux blessés sont à l’hôpital. L’un d’eux est un policier qui se trouvait dans le supermarché et qui avait un jour de congé.

« C’est une tragédie, c’est horrible. On ne pense pas que quelque chose comme ça puisse arriver à Kongsberg », a déclaré Kari Anne Sand, maire de cette ville d’environ 28 000 habitants.

Le tireur

L’homme arrêté pour l’attaque au tir à l’arc en Norvège est un citoyen de Kongsberg âgé de 30 ans. Les médias norvégiens ont également confirmé que la police avait déjà fiché cette personne pour d’autres affaires non précisées.

Le suspect est converti à l’islam. La police ajoute avoir été en contact avec cet homme pour des « craintes de radicalisation« . Ces craintes, qui ont donné lieu à un suivi, remontent à 2020 et avant, a précisé un responsable de la police norvégienne, Ole Bredrup Saeverud, lors d’un point de presse.

Il a également été signalé que le détenu avait eu recours au service de santé norvégien à plusieurs reprises, et qu’il pourrait donc souffrir d’une maladie, peut-être de nature mentale.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media