×
google news

Quels sont les départements qui pourraient passer sous couvre-feu dès 18 h ?

Deux nouveaux territoires seront en couvre-feu avancé à partir de mardi 12 janvier, et certains pourraient « basculer » dans les jours à venir.

Quels sont les départements qui pourraient passer sous couvre-feu dès 18 h ?
Quels sont les départements qui pourraient passer sous couvre-feu dès 18 h ?

Quinze départements sont sous le régime du couvre-feu à 18 h depuis une semaine pour stopper la pandémie de Covid-19. Jean Castex a maintenu la mesure pour quinze jours, et précisé que des concertations étaient en cours pour l’étendre à dix autres départements.

Quels départements pourraient passer sous régime du couvre-feu?

La liste des départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures n’en finit plus de s’allonger. D’autres pourraient s’y ajouter dans les prochains jours, alors que la propagation du variant britannique sur l’ensemble du territoire fait craindre une reprise massive de l’épidémie de Covid-19.

Il y a, tout d’abord, les deux qui figuraient sur la liste des 10 territoires sous tension: l’Yonne et la Haute-Savoie. Dans le premier, « le couvre-feu reste fixé à 20 heures. Mais cette situation est susceptible d’évoluer », a indiqué la préfecture. Dans le second, « suite à la concertation départementale et prenant acte des évolutions de la situation sanitaire », le préfet a également maintenu le couvre-feu à 20 heures. À chaque fois, les élus étaient vent debout contre le passage à 18 heures.

Les critères pour déterminer le couvre-feu

Il y a plusieurs critères pour déterminer la liste des zones concernées par le couvre-feu à 18 heures. Le premier est le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas confirmés pour 100 000 sur sept jours. Si le taux dépasse le seuil de 250 cas pour 100 000 habitants, c’est couvre-feu à 18 h.

Le critère suivant est le taux d’incidence particulier chez les personnes âgées, considérées comme les plus fragiles. Enfin, les autorités sanitaires observent le nombre de personnes hospitalisées dans le département, et la tension dans les services de réanimation.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media