×
google news

Un policier accusé de féminicide à Paris

En effet, le policier suspecté d’avoir tué sa femme est en fuite depuis la date du 28 janvier de la même année.

Un policier est suspecté d'avoir tué sa compagne.

Vendredi 18 février 2022, alors qu’il est appelé à intervenir sur BFMTV, le père du policier en fuite déclare : « Peut-être qu’en voyant son père, ça va déclencher quelque chose en lui. Moi, le message que je veux lui passer, c’est qu’il arrête tout, tout de suite ».

En effet, le policier suspecté d’avoir tué sa femme est en fuite depuis la date du 28 janvier de la même année. Le corps de sa compagne regrettée a été découvert dans leur appartement commun. Les travaux d’autopsie ont révélé qu’il était question d’un meurtre par strangulation.

Le policier en fuite est appelé par son père à se rendre

« Si tu me vois, si tu m’entends, si tu vois ce message, je te demande de te rendre sans délai dans un commissariat ou une gendarmerie le plus proche ». Tels étaient les propos du père du gardien de paix âgé de 29 ans. Sa femme de 28 ans vivait dans son appartement dans le XIXeme arrondissement. Peu de temps après le meurtre, il a effectué un retrait d’argent à hauteur de 1 500 euros dans l’Oise, en Breteuil.

Des avancées prometteuses au cours de la traque du policier suspecté et en fuite

Samedi dernier, les agents en charge de l’enquête ont réussi à découvrir l’arme et la voiture du policier suspecté d’avoir tué sa femme. Le parquet de Paris a, quant à lui, déclaré l’« homicide volontaire sur conjoint, concubin ou partenaire ». L’inspection Générale de Police Nationale est également saisie par la préfecture de police en vue d’enquêter sur des manquements à propos de l’autorisation de port d’arme dont jouissait le policier suspect.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media