×
google news

Affaire Guéant : Rachida Dati n’a pas reçu de primes en liquide

L’affaire Guéant prend un nouveau tour aujourd’hui avec l’annonce par l’entourage de Rachida Dati qu’elle n’a jamais reçu la moindre prime en liquide lorsqu’elle travaillait au ministère de l’Intérieur de 2002 à 2004.

Rachida Dati de l'UMP

Selon une information du journal Le Monde, l’entourage de Rachida Dati soutient que lorsqu’elle était conseillère de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur, elle n’a jamais reçu de primes en liquide.

Dans le même temps, Claude Guéant justifie ses nombreuses factures en liquide découvertes lors d’une perquisition de son domicile en février dernier par l’obtention de primes versées en espèces au ministère, alors qu’elles sont censées avoir été supprimées par Lionel Jospin en 2002.

Mme Dati « a reçu une prime de 250 euros mensuels, par virement, sur son compte en banque« , explique son entourage. « Ces primes, tout à fait légales, figuraient sur sa fiche de paie« , affirme-t-on. « Elles s’appelaient des indemnités de sujétion, étaient déclarées au fisc et les virements bancaires étaient effectués par Bercy« , indique l’entourage de la maire du 7ème arrondissement de Paris.

Cette information vient confirmer les propos d’un ancien collaborateur de l’ancien ministre de l’Intérieur, Dominique de Villepin, qui affirmait également hier que ces primes en liquide n’étaient plus en place depuis 2002. Il avait affirmé au Monde qu’« il n’y avait aucun système organisé, officiel ou officieux, de versement de telles primes en liquide aux collaborateurs du cabinet. »

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media