×
google news

Le parti Rassemblement national : une véritable habitude

La députée du Rassemblement national (RN), Catherine Jaouen, a été cordialement accueillie par le président du conseil de l’ordre des médecins du Vaucluse, Bernard Arbomont, lors de sa visite au siège administratif. Ils ont effectué une courte visite des locaux, salué le personnel, puis sont entrés dans le bureau du docteur pour discuter pendant près d’une heure. Ils ont abordé des sujets tels que la prise en charge des victimes de violences conjugales, les impacts du numerus clausus, ou encore la réforme prévue sur l’euthanasie. À la fin, Dr. Arbomont a remercié Mme Jaouen pour cette discussion, celle-ci étant enchantée par cette visite officielle.

À Avignon, comme dans toutes les 88 circonscriptions où les députés RN ont commencé à porter leurs écharpes tricolores et à participer à différents événements depuis juin 2022, les membres de ce parti sont en train de parfaire leur stratégie de « normalisation ». Ce mouvement symbolise non seulement la dissolution du front républicain contre l’extrême droite, mais aussi un phénomène moins visible mais plus profond : l’habituation progressive à la présence d’élus issus de la « vague » de Marine Le Pen aux législatives.

« Les membres du Rassemblement National intensifient leur visibilité et s’implantent solidement, comme le soulignent leur détracteurs, dans une démarche « traditionnelle ». D’après un sous-préfet expérimenté, ancien élu qui les côtoie, ils suivent la stratégie du Parti Socialiste à l’époque de Mitterrand. Selon un sénateur et un préfet de droite, nostalgiques du « chiraquisme », ils emboîtent le pas au RPR de Jacques Chirac. Ils se positionnent dans la lignée des maires de villes comme Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) ou de Perpignan, réputées pour leur ancrage local fort dans la sphère d’extrême droite. Une tendance corroborée par l’examen systématique depuis septembre 2023 des comptes des parlementaires du RN sur Facebook, le réseau social le plus efficace pour toucher les électeurs encore habitués à se déplacer pour voter.
La bataille pour le pouvoir pourrait bien se disputer lors de braderies, de vide-greniers, de salons agricoles ou de marchés de Noël. Alors que le mouvement lancé par Emmanuel Macron est souvent perçu comme un parti des cadres, des grandes villes et des présentations PowerPoint, les parlementaires du RN, eux, sont très présents lors des fêtes locales et n’hésitent pas à le mettre en avant sur leurs réseaux sociaux.
Il est question ici d’événements « accueillants et chaleureux ». »

Julien Odoul, représentant de l’Yonne, a exprimé son affection pour les loteries locales qui, selon lui, sont une partie intégrante de notre héritage populaire. Il trouve toujours une grande satisfaction à participer à ces rencontres amicales et cordiales. Par ailleurs, Emmanuel Taché de la Pagerie, du Bouches-du-Rhône, a inauguré le Salon du vin et des gourmets, un événement organisé par les volontaires du Lions Club Arles Camargue, en présence de Miss Agricole. Il a souligné l’importance d’aller à la rencontre des différentes régions françaises pour découvrir leur savoir-faire. Emeric Salmon, son partenaire de Haute-Saône, a attiré une foule d’environ 250 personnes à un tournoi de belote et à un jeu local à Saint-Bresson, qui ont mis en valeur notre ruralité par leur esprit de communauté et leur ambiance amicale. Alexandre Sabatou, de l’Oise, est revenu sur la réussite de cette édition de la fête du boudin à Villers-sous-Saint-Leu qui, dans un cadre magnifique sur le château local et sous un ciel resplendissant, s’est avérée un franc succès. Il faut noter que la suite de cet article est réservée aux abonnés, avec 85,67 % restant à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1506
Politique

« Macron prêt à débattre avec Le Pen »

25 mai 2024
Emmanuel Macron, Président de la France, s'est exprimé dans une interview avec Le Parisien, paru le samedi 25 mai, sur sa volonté de débattre avec Marine Le Pen, la présidente…