×
google news

«Arrêt total» de 24h pour SOS Médecins

Afin de réaliser une revalorisation de ses services, SOS Médecins annonce 24 heures d'arrêt total de ses activités à partir de ce lundi à 8 heures.

Afin de réaliser une revalorisation de ses services, SOS Médecins annonce 24 heures d’arrêt total de ses activités à partir de ce lundi à 8 heures.

La visite à domicile de SOS Médecins est-elle en voie de disparition ?

C’est l’avertissement de SOS Médecins, l’association de médecins libéraux, qui a annoncé l’arrêt de toutes ses activités. Celles-ci comportent visites à domicile, consultations, centre de consultation ou téléconsultations. La fédération, qui garantit 3 millions de visites à domicile chaque année, organise un arrêt total de 24h à partir de ce lundi à 8 heures. L’intention est d’« alerter les Français sur la disparition programmée de la visite à domicile ».

« Depuis plus de quinze ans, les moyens alloués à la visite à domicile sont insuffisants au regard des besoins des Français et du vieillissement de la population » déclare SOS Médecins. La fédération signale ensuite que « l’indemnité de déplacement de 10 euros pour les visites de jour n’a pas évolué » .

« La conséquence principale de cette dévalorisation de la visite est un désengagement croissant des médecins généralistes de cette pratique », déplore la fédération.

Tout ceci est alarmant, surtout si l’on considère les coûts et les charges croissants que la fin des soins à domicile entraînerait pour le secteur hospitalier, tant pour le transport que pour l’hospitalisation.

SOS Médecins contre l’accord de juillet

En outre, SOS Médecins est particulièrement remonté contre l’accord signé en juillet par l’Assurance maladie et les syndicats de médecins libres. Cet prolonge la  » visite longue  » (70 euros) mais uniquement au bénéfice des médecins qui voient leurs propres patients.

« Ceci, alors même que nous sommes depuis cinquante-cinq ans les principaux acteurs de la visite en France 365j/365 et 24h/24 »

Qu’on veut obtenir avec l’arrêt total?

Maintien de la revalorisation des visites urgentes, qui a été portée à 57,60 euros pendant la crise sanitaire. En plus « l’alignement de l’indemnité de déplacement à 10 euros quel que soit l’horaire » et « l’intégration des médecins SOS à toutes les revalorisations de la profession ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media