×
google news

Australie règle les plaintes de harcèlement sexuel

Le gouvernement fédéral de l'Australie a accepté de payer « un règlement historique » à trois victimes qui ont accusé un ancien haut magistrat de harcèlement sexuel

Trois avocates victimes d’harcèlement sexuellement par l’ancien juge de la haute Cour Dyson Heydon ont obtenu une indemnisation secrète du gouvernement australien.

L’Australie verse une indemnité aux victimes d’abus sexuels

Le gouvernement fédéral de l’Australie a accepté de payer « un règlement historique » à trois victimes qui ont accusé un ancien haut magistrat de harcèlement sexuel.

Le cabinet d’avocats du travail Maurice Blackburn Lawyers a révélé lundi le règlement pour Rachael Patterson Collins, Chelsea Tabart et Alex Eggerking. Pourtant, les allégations de harcèlement sexuel contre l’ancien juge ont été confirmées par une enquête indépendante. Les trois femmes sont connues pour travailler comme associés à la haute Cour d’Australie.

Cependant, la compensation financière restera secrète.

Les autorités australiennes ont présenté ses excuses

En juin 2020, une enquête menée par l’enquêteur indépendant a révélé que Heydon avait harcelé sexuellement les six plaignantes. La haute Cour australienne a déjà présenté ses excuses aux victimes de l’affaire. Le juge Heydon avait auparavant nié les allégations par l’intermédiaire de ses avocats. En juin 2020, la haute Cour a présenté publiquement ses excuses au trio ainsi qu’à trois autres femmes anonymes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media