×
google news

Nordahl Lelandais, Affaire Maëlys : la réclusion criminelle à perpétuité est requise

Ll'affaire Maëlys. En effet, l’ancien maître-chien Nordahl Lelandais est jugé pour les multiples accusations qui pèsent sur son dos.

Nordahl Lelandais est jugé pour le meurtre précédé de l’enlèvement et de la séquestration

La cour d’assises de l’Isère a commencé la journée du 17 février avec une audience clé : l’affaire Maëlys, en effet, l’ancien maître-chien Nordahl Lelandais est jugé pour les multiples accusations qui pèsent sur son dos.

Nordahl Lelandais, Affaire Maëlys : la réclusion criminelle à perpétuité est requise

Si le 16 février, la partie civile dont Me Rémon, Me Crespon, Me Rajon et Me Boguet ont pris la parole, c’est au tour de l’avocat général de prononcer ses réquisitions. Ceci précède la plaidoirie de Me Jakubowicz avec ses collaborateurs pour la défense de Nordahl Lelandais.

L’avocat général Jacques Dallest a rendu en fin de matinée les réquisitions centrées sur la réclusion criminelle à perpétuité avec 22 ans de sûreté contre l’assassin de Maëlys.

Les avocats présents à l’audience ont réagi

Après l’annonce de l’avocat général sur le fait de déclarer le meurtrier de Maëlys de grand criminel, grand prédateur et coupable des faits, les avocats de la famille de Maëlys ont dit quelques mots. Me Rajon, le conseil de la mère de Maëlys a déclaré que « Ces réquisitions sont lourdes, mais logiques et attendues ». Quant à Me Boguet, l’avocat du père de la victime a confirmé que « l’avocat général a livré un réquisitoire parfaitement complet, sans rien oublier ». Il est à noter que le verdict sur l’affaire Maëlys sera prononcé le 18 février.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media