×
google news

Victime d’une escroquerie, une belge perd 200 000 euros sur Facebook

Une femme belge de 61 ans a été victime d’une arnaque sur les réseaux sociaux.

Victime d'une escroquerie, une belge perd 200 000 euros sur Facebook

Une femme belge de 61 ans a été victime d’une arnaque sur les réseaux sociaux, rapporte 7sur7.be. Son supposé « amoureux » l’a dépouillée de 200 000 euros au point de l’obliger à vendre son appartement en Espagne.

Une histoire de déception amoureuse qu’avait subi la belge

Bien qu’il s’agisse d’une arnaque très connue, la Belge de 61 ans s’était retrouvée dans une situation amoureuse compliquée lorsque « Philippe », l’arnaqueur, l’a contactée sur les médias sociaux. La sexagénaire fut victime d’un « courtier » qui l’a escroquée de près de 200 000 euros. Cinq mois auparavant, alors qu’elle était « déprimée et désespérée » suite à une rupture difficile, elle a reçu une invitation sur Facebook de la part d’un « bel homme de Lille ». Elle déclare : « Ses compliments, son attention et ses mots gentils à mon égard m’ont fait me sentir à nouveau vivante ».

Une histoire d’héritage estimé à 2 millions d’euros racontée à la belge

Après avoir adressé de beaux messages, « il m’a dit que j’étais la femme avec laquelle il voulait vieillir », a expliqué la victime. Philippe lui a ensuite fait savoir qu’il hériterait d’une somme de 2 millions d’euros. Cependant, pour les obtenir et monter son dossier, qu’il aurait besoin de 15 000 euros, que la victime lui a versé sans hésitation. Il a ensuite fait payer à la dame 30 000 euros comme frais de justice, 20 000 euros pour notaire et enfin 100 000 euros pour les impôts. Pour financer toutes les dépenses de son supposé amoureux, elle a dû vendre son appartement en Espagne et faire des emprunts auprès de ses connaissances.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media