×
google news

Un abattoir Bigard au cœur d’un scandale de maltraitance bovin

Le groupe Bigard, géant de la viande bovine en France et en Europe, a refusé de répondre aux interviews concernant cette affaire.

L’association L214 attaque Bigard et le ministère de l'Agriculture en justice

L’association L214 a dénoncé les mauvaises pratiques dans un abattoir Bigard. Un élément infiltré du défenseur d’animaux a pu filmer de « graves carences » dans les inspections réalisées par les services vétérinaires du ministère de l’Agriculture.

Abattoir Bigard : manque de candidat pour le service d’inspection

Thomas Saïdi témoigne ouvertement des pratiques scandaleuses dans un abattoir de Cuiseaux. Il a été recruté en tant qu’agent officiel des services vétérinaires en postulant sur une annonce de l’agence pour l’emploi. Sans véritables qualifications, il se chargeait du « contrôle des carcasses et des abats » et « de l’inspection de l’abattage rituel ». « Il n’y a pas de candidat et en plus les critères de l’embauche sont très légers » déclare-t-il.

Abattoir Bigard : les bovins vivent un véritable calvaire

Les services vétérinaires officiels de l’abattoir de Bigard en Saône-et-Loire, rattachés au ministère de l’Agriculture, sont chargés de veiller au respect des règles sanitaires et de protection animale. Thomas Saïdi découvre, avec horreurs, entre autres :

  • la souffrance des bovins conscients après avoir été égorgés,
  • des vaches affamées ou
  • des veaux asphyxiés dans le ventre de leur mère morte

Bien sûr, il est strictement illégal de transporter des vaches arrivées à terme de leur gestation pour être abattu.

Abattoir Bigard : le ministère réagit face aux scandales

Interpellé, le ministère de l’Agriculture a ouvert « une enquête approfondie des pratiques de cet abattoir » dès le jeudi 28 octobre. « Une inspection complète de l’établissement » a été effectuée par l’équipe du ministre Julien Denormandie. Les sanctions seront prises en fonction de la gravité des cas. De son côté, l’association a déposé une plainte contre l’État ainsi que Bigard et a lancé une pétition pour demander l’arrêt des pratiques scandaleuses.

Pour l’instant, le groupe Bigard, géant de la viande bovine en France et en Europe, a refusé de répondre aux interviews concernant cette affaire.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media