×
google news

Eruption volcanique au Congo, 15 victimes et 170 enfants disparus : le rapport de l’Unicef

Selon l'Unicef, au moins 170 enfants sont portés disparus et 150 autres ont été séparés de leur famille au Congo suite à l'éruption du volcan Nyiragongo.

Le bilan de l’éruption du volcan Nyiragongo, survenue dans la nuit du samedi 22 mai en République démocratique du Congo, continue de s’alourdir. Selon un rapport de l’UNICEF, il y a actuellement au moins 170 enfants disparus, tandis que 150 autres ont été séparés de leur famille en fuite.

Après l’éruption, qui a tué 15 personnes et détruit des centaines de maisons, des milliers de citoyens ont fui la zone proche du volcan et se sont dirigés vers le Rwanda voisin.

Eruption volcanique au Congo, 170 enfants disparus

Dans sa déclaration, l’UNICEF a également ajouté que des centres spéciaux seront bientôt mis en place pour aider les mineurs non accompagnés. L’éruption du volcan Nyiragongo s’est produite à quelques kilomètres de la ville de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, accompagnée de coulées de lave qui ont rapidement atteint la périphérie de la ville pour toucher les bâtiments et les infrastructures.

La ville de Goma a ensuite été évacuée par le gouvernement congolais, mais des milliers d’habitants avaient déjà quitté leurs foyers pour le Rwanda.

Eruption volcanique au Congo, selon le porte-parole du gouvernement

Pendant ce temps, le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, a révélé que sur les 15 victimes recensées jusqu’à présent, neuf sont mortes dans un accident de la route en essayant de s’échapper de Goma, quatre autres ont été tuées en essayant de s’échapper d’une prison et enfin deux autres ont été brûlées vives.

Muyaya a ajouté : « Il est conseillé aux gens de rester vigilants et d’éviter les déplacements non essentiels. » La coulée de lave a en effet coupé en deux l’autoroute qui relie Goma à la ville de Beni, coupant ainsi une voie d’accès essentielle pour le transit de l’aide et des fournitures.

Eruption volcanique au Congo, précédentes explosions du Nyiragongo

L’exode des citoyens de Goma a certainement été influencé par le souvenir des précédentes éruptions du volcan Nyiragongo, survenues en 1977 et 2002, qui ont fait environ 850 victimes. Comme le rappelle l’Unicef, la dernière éruption de 2002 a laissé plus de 100 000 personnes sans abri.

Le Nyiragongo est considéré par les experts comme l’un des volcans les plus dangereux au monde, et l’éruption qui a eu lieu dans la nuit du 22 au 23 mai a été précédée d’une intense activité géologique similaire à celle enregistrée lors des deux événements de 1977 et 2002.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media