×
google news

Mariage gay : le maire UMP de Vienne refuse de les célébrer

Le maire UMP de Vienne (Isère) Jacques Remiller, fervent opposant au mariage pour tous, a envoyé un courrier au président de la République pour lui annoncer qu’il refusait de marier les couples homosexuels au nom de sa « liberté de conscience ».

le drapeau du mouvement homosexuel

Dans un entretien au journal Le Figaro, le maire UMP déclare avoir écrit au président François Hollande pour lui rappeler ses propos lors de la convention des maires en novembre 2012.

Le président de la République avait en effet déclaré devant les maires de France qu’il reconnaissait « la liberté de conscience » aux élus qui refuseraient de célébrer des mariages homosexuels si la loi le prévoyant était votée. « Les possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies« , avait-il précisé.

La bourde de François Hollande

En conséquence, le maire de la ville de Vienne a donc décidé de s’appuyer sur les dires du président pour refuser « de célébrer les mariages de même sexe ». Il indique par ailleurs que « personne dans l’équipe majoritaire ne souhaite le faire« .

Il envisage donc de prendre un arrêté municipal pour que les membres de l’opposition « puissent unir les couples gays« .

« Au congrès des maires, devant 15 000 maires et adjoints, j’ai entendu le président affirmer qu’il allait laisser le droit à la liberté de conscience aux élus« , explique M. Remiller qui précise avoir envoyé une lettre à François Hollande vendredi dernier « pour lui demander de respecter sa parole« .

Jacques Remiller était Président du groupe d’études à vocation internationale sur les relations avec le Vatican lorsque Nicolas Sarkozy était président. Son rôle était notamment de représenter la France auprès du Saint-Siège en cas d’absence du Chef de l’Etat ou de son Premier ministre.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Garnier
20 mai 2013 10 h 47 min

Il faudrait rappeler a cet élu de la République qui fut responsable auprès du Vatican, que le mariage civil n’est pas un sacrement de l’Eglise Catholique et que si le mariage religieux c’est un Homme et une Femme, dans le République laïque c’est plus universel que ça. Si vraiment il veut faire état de sa liberté de conscience, il peut le faire en démissionnant de ses fonctions de magistrat de la République, et en redevenant représentant auprès du Vatican, ainsi la laïcité sera mieux respectée. Je rappel quand même que refuser un droit reconnu par la République a toute personne… Lire la suite »


Contacts:

Lire aussi

Contents.media