×
google news

Pass sanitaire: ce qu’il faut retenir sur l’intervention de Gabriel Attal

Gabriel Attal a annoncé que le dispositif du pass sanitaire s'appliquera à de nouveaux lieux à partir du 9 août.

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal lors d'un point de presse

Gabriel Attal, porte parole du gouvernement a tenu un point de presse à la sortie du conseil des ministres ce mercredi 28 juillet, dont l’extension du pass sanitaire a fait l’objet de son intervention.

Ce qu’il faut retenir : le pass sanitaire

Gabriel Attal a annoncé ce mercredi que le dispositif du pass sanitaire s’appliquera à de nouveaux lieux à partir du 9 août. Il sera demandé aussi à l’entrée des cafés, des restaurants, des foires, des avions, autocars, trains et dans tous les lieux de soins et établissements médicaux-sociaux.

Le projet de loi sur le pass sanitaire anti-Covid est actuellement examiné par le conseil constitutionnel qui devrait rendre son avis sur le texte le 5 août.

Ce qu’il faut retenir pour les sorties scolaires

Concernant le nouveau protocole sanitaire qui sera appliqué à la rentrée en septembre, Gabriel Attal est revenu sur les annonces de Jean-Michel Blanquer.

« Ce qui est appliqué à l’école n’est ni plus ni moins que les règles qui s’appliquent à tous les français ».

« Dans le cadre d’une sortie scolaire, les enfants se rendent dans des établissements recevant du public soumis à un pass sanitaire donc les adolescents devront présenter leur justificatifs ».

Ce qu’il faut retenir sur l’état d’urgence sanitaire décrété dans 3 territoires

« Nous avons décidé de déclarer l’état d’urgence sanitaire en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, cela entrera en vigueur à minuit pour permettre de prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger les centres hospitaliers locaux qui pourraient rapidement se retrouver sous forte tension », avec la recrudescence de cas, a annoncé Gabriel Attal.

« En Guadeloupe, seuls 15% de la population est complètement vaccinées », alors qu’à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, « le taux d’incidence atteint 1.714 cas pour 100.000 habitants », a t-il souligné.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media