×
google news

Pass vaccinal : Gabriel Attal envisage une fin à l’issue du mois de mars

Selon Gabriel Attal, les restrictions seront supprimées en fonction de l’évolution de la pandémie en France.

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal lors d'un point de presse

Si la situation sanitaire évolue favorablement, l’obligation de présenter le pass vaccinal pourrait bientôt être supprimée en France, c’est en tout cas ce qu’a affirmé, ce mercredi, Gabriel Attal.

Gabriel Attal a révélé la fin du pass vaccinal conditionnée

À l’issue du conseil des ministres, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a tenu une conférence de presse le mercredi 9 février. Celui-ci a estimé que la fin du pass vaccinal pourrait intervenir dans à peine un mois et demi.

Toutefois, il a néanmoins évoqué la fin du dispositif sanitaire à plusieurs conditions. Selon Gabriel Attal, les restrictions seront supprimées en fonction de l’évolution de la pandémie en France.

Un retrait de la pass vaccinal conditionné

Le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer, a énuméré un certain nombre de conditions pour que le pass vaccinal soit abandonné. Pour le professeur, il est important d’être dans une situation de taux d’incidence réduit, au moins 10 ou 20 fois moins que celle de l’heure actuelle. Ensuite, Le « Monsieur vaccins » du gouvernement a ainsi jugé la nécessité que les hôpitaux reviennent à un état de fonctionnement normal.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Emmanuel
10 février 2022 13 h 03 min

Mr vaccin n’avait qu’à pas supprimer 17500 lits dont 5700 en pleine pandémie…..
Prendre les gens en otages pour couvrir leurs délires !


Contacts:

Lire aussi

Contents.media