×
google news

France : suspension de 3 000 soignants non vaccinés de Covid

Les retissant qui n'ont pas de raison médicale valable de se faire vacciner, selon la loi française, "ne peuvent plus exercer leur activité".

Le ministre de la santé Olivier Veran a annoncé qu’il y a eu « 3 000 suspensions » pour le personnel de santé français non vaccinés, suite à l’introduction des vaccinations obligatoires Covid hier. Il s’agit principalement d’employés des services de soutien, tandis que les blouses blanches sont peu nombreuses.

France : suspension de 3 000 soignants non vaccinés de Covid

Le gouvernement français a décidé de sévir contre les agents de santé qui refusent les vaccins. Le ministre de la santé Olivier Veran a annoncé que « 3 000 suspensions » ont été prononcées à l’encontre de personnels de santé français non vaccinés suite à l’introduction de la vaccination obligatoire contre le Covid hier. « Environ 3 000 suspensions hier sur les 2,7 millions d’employés du secteur, exclusivement du personnel de service de soins, moins les blouses blanches », a déclaré M. Veran à RTL, ajoutant toutefois que « la plupart de ces suspensions ne sont que temporaires ; beaucoup de ces employés – principalement employés dans les services de soutien – ont décidé de se faire vacciner voyant que l’obligation est réelle. »

Depuis hier, 15 septembre, 2,7 millions d’employés des établissements de santé publics et privés français sont tenus de se faire vacciner contre le Covid pour pouvoir exercer leur profession ; environ 3 000 d’entre eux ont été suspendus, un nombre qui – a précisé le ministre Veran – n’a en rien compromis la continuité des soins. En fait, les mesures ont surtout touché le personnel des services de soutien, et « quelques blouses blanches« .

L’obligation de vaccination concerne les hôpitaux, les maisons de retraite, les soignants, les aides ménagères, les pompiers et les ambulanciers. Selon Santé publique France (SpF), à partir des échantillons de l’assurance maladie, au 12 septembre, 89,3 % des aidants travaillant dans des établissements pour personnes âgées dépendantes avaient reçu au moins une dose de vaccin Covid.

Les retissant qui n’ont pas de raison médicale valable de se faire vacciner, selon la loi française, « ne peuvent plus exercer leur activité« . La mesure a été approuvée le 5 août et donne un mois et demi pour s’y conformer.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media