×
google news

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

amies à Paris

Alors que les restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 s’allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s’offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les résultats d’un sondage réalisé pour le compte de la société Liligo à la fin de l’année dernière, ils étaient 42 % à projeter de partir avant la fin de l’été 2021, contre seulement 37 % au mois de décembre 2020. Parmi les 1000 répondants, deux groupes bien distincts avaient particulièrement la bougeotte : les jeunes de 18 à 24 ans et les seniors âgés de 65 ans et plus.

La voiture, premier mode de transport pour s’évader

Ce n’est pas cette année que le tourisme vert triomphera… N’en déplaise aux écologistes, la voiture individuelle devrait rester le principal mode de transport pour partir en vacances cette année. Choisie par 60 % des Français, elle figurera loin devant l’avion (39 %) et le train (22 %), qui conjugue pourtant, en plus d’un bilan carbone intéressant, les petits prix et une excellente couverture des territoires. Il faut dire que les véhicules individuels offrent à leurs conducteurs une liberté bien difficile à concurrencer, laissant à chacun la possibilité de choisir autant ses horaires que ses itinéraires. La voiture personnelle permet également de voyager plus confortablement, en particulier en famille, sans avoir à limiter le volume de ses bagages, ni à faire taire les enfants afin de ménager ses compagnons de voyage.

La France, première destination face à la hausse des prix

Si la reprise du tourisme est évidente depuis le retour des beaux jours, les Français devront malheureusement composer avec la hausse des prix cet été. D’après L’Écho touristique , 40 % d’entre eux déclarent ainsi revoir à la baisse leurs projets de vacances. Résultat, en dépit d’une ouverture plus large des frontières, beaucoup de nos compatriotes devraient choisir la France plutôt que l’étranger pour faire le plein de soleil, de plage et de détente cet été : de Saint-Jean-de-Luz à Biarritz, de Marseille à Deauville, les destinations de bord de mer, particulièrement, devraient faire une très belle saison touristique. Autre option qui devrait tenter un certain nombre de Français : des vacances urbaines, par exemple en s’offrant un Montpellier, un Rennes ou un Lille-Paris pour aller profiter des plaisirs de la capitale. Au programme notamment :

  • la visite des grands musées nationaux, du Louvre au Centre Pompidou ;
  • les rythmes variés des nombreux festivals de musique parisiens ;
  • les impressionnantes festivités du 14 juillet dans le ciel et sur les Champs-Élysées.

Sans oublier une station prolongée sur les quais de la Seine, semées de transats et de parasols tout au long de l’été, avec des buvettes et des activités adaptées à tous les âges.

Des départs mûrement réfléchis

En dépit de la chaleur déjà bien présente, il n’y aura pas de place pour les coups de tête cet été ! Étrangement disciplinés, les Français ont décidé de planifier leurs vacances 2022 à l’avance. Ainsi, plus des trois quarts auraient déjà réalisé leurs réservations depuis un bon moment. Une sage décision quand on veut profiter d’un maximum de choix, qu’il s’agisse des billets ou des hébergements, toujours pris d’assaut lors de la haute saison touristique, des hôtels aux maisons de vacances. S’il reste quelques téméraires pour ne sauter le pas que quelques semaines à l’avance, ceux-ci sont donc clairement minoritaires : toujours selon le sondage Liligo, 23 % seulement prévoyaient d’attendre le dernier moment pour réserver leurs vacances.

Des réservations bien planifiées, de préférence à l’intérieur des frontières, et des lieux vacances accessibles en voiture : pour profiter de leurs congés d’été sans grever leur budget et sans mauvaise surprise, les Français ont joué la carte du confort et de la sécurité cette année.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media