×
google news

Les manifestants antivax sont torturés avec la chanson « Baby Shark »

Nouvelle-Zélande : Baby Shark diffusé à tue-tête pour disperser les manifestants antivax.

Nouvelle-Zelande: Baby Shark a été lancé en boucle

Les autorités néo-zélandaises ont décidé de diffuser en boucle des tubes comme « Baby Shark » pour déloger du Parlement les manifestants contre la vaccination.

Baby shark en boucle pour faire fuir les manifestants

Pour disperser des centaines de manifestants anti vaccins en Nouvelle-Zelande, le parlement a pris l’initiative de diffuser une série de musiques insupportables le dimanche 13 février.

Ils campaient depuis une semaine sur les pelouses devant le parlement Wellington. Avec la diffusion à tue-tête des titres comme « Baby Shark », « Macarena » et « Mandy », les parlementaires ont espéré mettre fin la manifestation. Mais les campeurs ont semblé apprécier le moment musical.

Plutôt que quitter les lieux, les militants anti-vax se sont mis à danser sur les airs diffusés.

Lancer « B. Shark » semble inefficace

Le chef de la police de la capitale, Corrie Parnell, n’a guère apprécié cette méthode du Parlement. Pour ce responsable, diffuser des airs dansants semble durcir la détermination des protestataires. Pour rappel, la police locale a adopté jeudi dernier une approche plus agressive pour dégager les pelouses. Cette tentative a entraîné des heurts entre les manifestants et plus de 120 arrestations.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

amies à Paris
Société

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

17 juin 2022
Alors que les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19 s'allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s'offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les…
Contents.media