×
google news

Injure envers une victime d’agression sexuelle : le policier licencié

Darmanin veut révoquer le policier qui a insulté la femme victime d’agression sexuelle.

Un agent de police a insulté une victime d'agression sexuelle

L’IGPN, la « police des polices », a été saisie pour une affaire aussi surprenante. Un agent de police a insulté une victime d’agression sexuelle de « sale pute » sur sa messagerie vocale, pensant avoir raccroché.

Une plainte déposée pour agression sexuelle en état d’ivresse

La nuit de 4 au 5 février, une jeune femme parisienne a déposé plainte dans un commissariat de Paris après avoir été agressée sexuellement par un inconnu dans la rue. Plus tard, un officier de police la contacte afin d’entendre sa version des faits, mais il tombe sur le répondeur de la victime.

La police qui pensait avoir raccroché laisse par erreur un message contenant plusieurs insultes misogynes.

La victime d’agression sexuelle a porté plainte pour injure

Bien évidemment, la jeune femme a écouté le message. Plus qu’étonnée de recevoir ce message insultant, elle a décidé de retourner au commissariat. Une policière a promis de remonter les faits à sa hiérarchie. Ensuite, la plaignante a fait un signalement sur le site de l’IGPN. La victime a ainsi déposé plainte pour injure. Le mardi 15 février, la préfecture de Paris a décidé de suspendre le fonctionnaire par mesure de précaution. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a également souligné que ce policier n’a plus sa place au sein de la police nationale.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

amies à Paris
Société

Vacances d’été 2022: les Français motivés!

17 juin 2022
Alors que les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19 s'allègent en France et dans le monde, les Français sont bien déterminés à s'offrir de vraies grandes vacances cette année. Selon les…
Contents.media