×
google news

Singapour va faire payer les frais médicaux aux personnes non vaccinées

Singapour ayant connu un pic d'infections et de décès dus au coronavirus, le gouvernement a décidé de recourir à cette stratégie.

Singapour va faire payer les frais médicaux aux personnes non vaccinées

Singapour a décidé de faire payer les frais médicaux pour les patients non vaccinés. Bien que 85 % de sa population soit déjà vaccinée, il s’agit d’un seuil qui devrait être suffisant pour obtenir une immunité de groupe.

Singapour va facturer les frais médicaux aux patients non vaccinés

Singapour facturera les factures des hôpitaux pour tous les patients qui n’ont pas reçu le vaccin contre le covid. Cette décision fait suite à la lassitude des pouvoirs publics face à l’incapacité à maîtriser le coronavirus.

Au début de la pandémie, le confinement et les quarantaines, ainsi que le dépistage, étaient efficaces. En fait, sa stratégie de tolérance zéro a attiré l’attention, mais la ville-État connaît aujourd’hui un pic d’infections et de décès. Le gouvernement a décidé de retrouver son pouls financier en faisant payer les non-vaccinés, qui sont une minorité.

La politique de Singapour concernant les personnes non vaccinées

Le ministère de la santé a annoncé que le traitement médical gratuit des patients atteints de coronavirus ne couvrira plus les personnes non vaccinées. Le texte fait référence aux personnes « non vaccinées par choix« , en éliminant les moins de 12 ans et les personnes libérées par prescription médicale. La résolution ne s’appliquera pas non plus à ceux qui ont déjà reçu une dose s’ils reçoivent une seconde dose dans un court laps de temps.

À Singapour, 85 % de la population est déjà vaccinée. C’est un seuil qui devrait être suffisant pour l’immunité de groupe. Toutefois, les 15 % restants « représentent la grande majorité des personnes nécessitant des soins intensifs et contribuent de manière disproportionnée à la pression exercée sur nos ressources de santé« , explique le ministère. Là où les appels à la solidarité de groupe ont échoué, les menaces sur le porte-monnaie devraient suivre, car les soins de santé à Singapour ne sont pas bon marché. Jusqu’à présent, le gouvernement a couvert tous les ressortissants nationaux, les étrangers ayant une résidence permanente et ceux qui ont un visa de longue durée.

Combien de personnes non vaccinées y a-t-il à Singapour ?

Les données publiées il y a quinze jours ont révélé l’échec de Singapour dans sa lutte contre le coronavirus. Les personnes âgées non vaccinées, qui ne représentent que 1,5 % de la population, ont été à l‘origine de deux tiers des décès et des admissions en soins intensifs au cours des 28 jours précédents.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media