×
google news

Affaire de viol dans le Cantal : un mineur mis en examen

L'enquête a été prise en charge par les éléments de la communauté de brigades de Saint-Flour.

prefecture de police
Attaque à Paris : des personnes blessées

À Saint-Flour, quatre jeunes filles âgées de 15 à 16 ans témoignent avoir été violées et agressées sexuellement à l’intérieur de l’établissement où elles étudièrent. L’agresseur, un mineur de 17 ans a été mis en examen. Les enquêtes se suivent pour détecter d’éventuelles nouvelles victimes.

Identité des acteurs impliqués dans cette affaire de viol dans le Cantal

Le suspect mis en examen pour agressions sexuelles et viols dans le Cantal n’avait que 17 ans. Il fréquentait le même établissement que ses victimes, l’école de formation privée de Saint-Flour, un établissement qui reçoit des jeunes pensionnaires sujettes à des difficultés sociales et familiales.

Selon le parquet de Clermont-Ferrand, il avait commis ses forfaits sur une période d’un an et demi. Ses victimes, au nombre de 4 adolescentes pour le moment, sont ses ex-petites amies. L’affaire s’est déclenchée après qu’une d’entre elles est allée déposer plainte pour viol. Quelques instants après, ses trois autres victimes ont emboîté le pas à la première en donnant plus de détails sur les faits.

La gendarmerie poursuit les enquêtes sur l’affaire de viol dans le Cantal

L’enquête a été prise en charge par les éléments de la communauté de brigades de Saint-Flour. Selon l’AFP Éric Maillard, « ils cherchent à savoir maintenant s’il y a pu avoir d’autres victimes au cours du parcours du suspect« . Le mineur, placé sous contrôle judiciaire, « est dans un demi-déni et reconnaît qu’elles n’étaient peut-être pas tout à fait d’accord« . Il a été autorisé à rejoindre sa famille à Lyon, mais il ne pourra plus retourner à l’établissement où il a commis ses forfaits. Il lui a été aussi interdit d’entrer en contact avec ses victimes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media