×
google news

Une famille assassine une jeune femme en Inde parce qu’elle portait un jean

La jeune Neha Paswan a été brutalement assassinée par ses oncles et son grand-père parce qu'elle ne portait pas les vêtements traditionnellement portés là-bas.

La jeune femme était fréquemment raillée par ses grands-parents paternels, ce qui explique la tragédie. Ses prières dans des « vêtements osés et inadaptés » étaient monnaie courante pour Neha, et ses proches lui faisaient subir une pression excessive, allant jusqu’à l’abandon de l’école.

La victime vivait en Inde, un pays qui montre souvent sa terreur, dans l’une des régions les plus arriérées : Savreji Kharg, un village du district de Deoria. Une région où les valeurs traditionnelles telles que la tenue vestimentaire sont tenues en haute estime, comme nous l’avons vu jusqu’à des limites exagérées.

Agressions brutales de la famille de la jeune femme tuée en Inde pour avoir porté un jean

Une raison aussi absurde que le port d’un jean a été le déclencheur pour que ses oncles et son grand-père la battent à mort.

La mort de la jeune femme a été causée par un grave traumatisme crânien, selon plusieurs sources ayant eu accès au rapport d’autopsie.

Inde : une jeune femme tuée pour avoir porté un jean

Après l’agression, le grand-père et les oncles ont promis à Shakuntala Devi Paswan, la mère de la jeune fille, qu’elle serait immédiatement emmenée à l’hôpital. Mais la vérité est incroyable : le corps de Neha a été suspendu sans vie à un pont à la périphérie de l’endroit où elle vivait.

Arrestation des proches de la jeune femme tuée pour avoir porté un jean

Après avoir appris l’incident, la mère de Neha a déposé une plainte auprès des autorités. La police a immédiatement arrêté les oncles et le grand-père de la victime, ainsi que le chauffeur qui a emmené la jeune fille. Ils attendent actuellement leur procès, qui devrait aboutir à de lourdes peines de prison pour les personnes impliquées.

Ces agressions sont courantes en Inde, où il existe une lutte historique permanente contre la suprématie patriarcale violente. La violence au sein du foyer familial est un mal répandu dans tout le pays, surtout dans les zones rurales.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media