×
google news

« Je suis seule, j’ai faim » : une retraitée a demandé de l’aide et deux policiers lui ont préparé le dîner

Les personnes chargées de raconter cette histoire sont les mêmes agents qui se sont rendus au domicile de la femme.

À Coverciano, en Italie, une femme de 87 ans a appelé la police pour demander de l’aide : « Je suis seule, j’ai faim et j’ai froid ». La retraitée a expliqué que son aide-soignante ne s’était pas présentée et qu’elle n’avait aucun moyen de se faire à manger.

Les policiers italiens se sont rendus chez elle et lui ont préparé des raviolis avec de la sauce.

« Je suis seule, j’ai faim » : une retraitée a demandé de l’aide et deux policiers lui ont préparé le dîner

Les personnes chargées de raconter cette histoire sont les mêmes agents qui se sont rendus au domicile de la femme, et elles l’ont partagée sur le compte Instagram des forces de l’ordres italienne, sous le slogan : « Pour nous, c’est aussi être présent. » Les policiers ont déclaré que l’aînée a contacté le 113 vers 20 h 30 et a expliqué très clairement ce qui lui arrivait.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polizia di Stato – Italy (@poliziadistato_officialpage)

La femme âgée leur a dit qu’elle souffre depuis longtemps de plusieurs douleurs qui rendent sa mobilité difficile : elle est en fauteuil roulant et a un bras complètement immobilisé ; c’est pourquoi il lui était impossible de préparer son dîner. À cet égard, elle a déclaré que lorsque son aide-soignante lui a dit qu’elle ne pouvait pas venir, elle a d’abord pensé qu’elle pourrait se débrouiller seule pendant une journée, mais que c’était ensuite impossible.

Elle leur a également dit que son fils était loin, dans une autre ville, et qu’elle n’avait personne pour l’aider à cuisiner. Les policiers se sont rendus au domicile d’Elder et ont dit qu’à leur arrivée, les voisins ont ouvert la porte car personne ne répondait à la sonnette. Ils ont ensuite réussi à entrer dans la maison et ont trouvé la femme qui les attendait dans sa chambre.

Antonio et Giuseppe, les deux agents qui sont intervenus, lui ont préparé une assiette de raviolis avec de la sauce et se sont assis pour dîner avec elle. La dame les a infiniment remerciés pour leur aide, car au-delà de leurs fonctions d’agents de sécurité, ils ont fait preuve d’un grand geste d’humanité.

LIRE AUSSI:

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media