×
google news

Dîners clandestins et ministres: le scandale

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté reconnaît qu'il y a bien eu "invitation" mais qu'un refus a été signifié en raison des restrictions sanitaires.

Paris

Des dîners clandestins avec des ministres. Le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du Palais Vivienne, avait dit avoir dîné avec des ministres, mais il s’était rétracté.

Dîners clandestins: les ministres sont-ils présents?

Fêtes sans précautions ou distance, dans des environnements de luxe.

Le procureur a ouvert une enquête le 4 avril après avoir signalé des dîners illégaux sur M6. En outre, on soupçonne certains membres du gouvernement et politiciens d’avoir participé à des dîners, même dans des locaux.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, est également impliqué dans l’enquête. Mais Marlène Schiappa, ministre délégué au ministre de l’Intérieur, défend son collègue. Vous dites qu’il y a bien eu une invitation à dîner, mais il aurait refusé.

Quoi qu’il en soit, vendredi dernier, le journal « 19:45 » a parlé de ce sujet. La diffusion a montré des images prises avec une caméra cachée, dans une structure qui organise des dîners pour des personnes aisées. Cependant, il y avait aussi des photos d’un autre événement, dans un autre lieu parisien prestigieux.

Les affirmations du collectionneur Pierre-Jean Chalençon ont également suscité de vives réactions. Cependant il n’y a pas d’autres détails sur ce dîner. Mais le restaurateur a été identifié comme Christophe Leroy et Franceinfo a identifié un lieu dans le 2ème arrondissement de Paris.

Dans un post sur Instagram du 14 mars, Chalençon a annoncé un « moment exceptionnel au Palais Vivienne« , en se référant à un dîner. Cette annonce a ensuite été annulée. Face aux images de M6, le collectionneur a démenti sur Twitter. Interrogé lundi soir par le programme « Touche pas à mon poste » sur C8, il a déclaré n’avoir organisé aucun dîner clandestin.

Après le rapport, sur les réseaux sociaux, il a dépeuplé le hashtag #Onveutlesnoms. Les usagers demandent transparence et clarté sur les dîners clandestins et les membres du gouvernement.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media