×
google news

Alpes-Maritimes : le littoral sera confiné lors des deux prochains week-ends

Ce reconfinement partiel, pour deux week-ends, s'accompagne de la fermeture pendant 15 jours, à compter de mardi, des commerces de plus de 5 000 mètres carrés.

Les élus et acteurs publics du département se sont réunis samedi soir pour se prononcer de nouvelles mesures restrictives à mettre en place, après une augmentation des taux de contamination.

Alpes-Maritimes : un « confinement partiel »

Après concertation avec les élus, la préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé ce lundi 22 février, la mise en place d’un « confinement partiel » pour les deux prochains week-ends. Les communes de la « zone urbaine côtière » sont concernées. C’est-à-dire une zone s’étendant au départ de Menton à Théoule-sur-Mer, qui concentre près de 90% de la population du département.

Cette décision intervient alors que le département connaît une épidémie de Covid-19. « Le taux d’incidence est le plus élevé de France métropolitaine. La situation est très préoccupante« , a prévenu le préfet Bernard Gonzalez lors d’une conférence de presse.

« Le littoral » confiné le week-end

Il y aura « une restriction de mouvement et donc un confinement partiel. Pour les deux prochains week-ends, la circulation sera interdite dans les communes de la zone urbaine côtière. Zone qui est le principal lieu de contamination », a-t-il annoncé.

Des mesures dans les commerces

Le cadre, a poursuivi Bernard Gonzalez, sera le même que celui de l’endiguement de mars. Pour quitter votre domicile, vous aurez besoin d’un certificat dérogatoire. Restrictions dans les commerces. Par ailleurs, pendant 15 jours, les commerces de plus de 5.000 m2, hors pharmacies et magasins d’alimentation, seront également fermés dans le département, a indiqué lors d’une conférence de presse le préfet. Pour les commerces de plus de 400 m2, le gabarit passera de 10 à 15 m2 par visiteur.

Une accélération de la campagne de vaccination

Le préfet a également annoncé une » accélération « de la campagne de vaccination dans le département. 4500 doses de vaccin Pfizer doivent être reçues dans les prochains jours . 1000 de plus que ce que les autorités avaient déjà promis à l’époque, lors de la visite du ministre de la Santé Olivier Véran à Nice samedi 20 février.

Les contrôles aux frontières renforcés

Pour les deux prochains week-ends, les déplacements sont interdits dans les communes de l’agglomération côtière. Une zone qui est le principal lieu de contamination », a-t-il annoncé. Les contrôles à la frontière italienne seront également renforcés, comme les contrôles aux aéroports, a poursuivi le préfet, citant la possibilité de faire un test PCR sur tous les passagers d’un vol.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media