×
google news

Covid-19: l’Allemagne décide de fermer ses frontières

L'Allemagne a fermé dimanche certaines de ses frontières, avec la République tchèque et la région du Tyrol en Autriche. Critiques de l'Union européenne.

Pour faire face aux différentes variantes du Covid-19, l’Allemagne a fermé certaines de ses frontières. Ce dimanche 14 février 2021, avec la République tchèque et le Tyrol autrichien sont concernés.

Si Berlin est favorable à une Europe sans frontières, « il y a un moment pendant une pandémie où de telles décisions doivent être prises pour préserver la santé publique », a fait valoir le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, dans le quotidien Sueddeutsche Zeitung.

À minuit dans la nuit de samedi à dimanche, Berlin a largement fermé ses frontières avec le Tyrol autrichien et la République tchèque. Afin de tenter de contenir la propagation des variantes très contagieuses du coronavirus. Des contrôles aux frontières pourraient également être prochainement mis en place à la frontière avec la Moselle. Le département français où la circulation de variantes est particulièrement active. La mesure a été immédiatement vivement critiquée au sein de l’Union européenne. C’est une décision qui provoque des frictions avec l’Union européenne. « Nous devons empêcher au maximum toute nouvelle intrusion« , a déclaré le ministre de l’Intérieur du Bade-Wurtemberg, une région frontalière avec la France.

Un millier de policiers mobilisés du Tyrol et de la République tchèque, seuls les ressortissants allemands sont autorisés à entrer en Allemagne. De plus, les personnes résidant dans le pays ou les frontaliers et les professions jugées stratégiques, comme le transport de marchandises, à condition de pouvoir présenter un test PCR négatif. La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn a suspendu ses liaisons avec ces zones et, dimanche matin, la police a procédé à des contrôles aux arrivées de l’aéroport de Francfort.

Ce tour de vis n’est pas du goût de l’Union européenne, qui craint, comme au printemps 2020, la tentation du «chacun pour soi» dans les pays. Mais aussi une remise en cause de l’espace Schengen de libre circulation face à la pandémie. « La seule chose qui aide, ce sont les vaccins et les mesures de précaution sanitaires, à mon avis, il est faux de revenir à une Europe aux frontières fermées ».

Paris » ne veut pas que l’Allemagne ferme complètement la frontière « avec la France. Le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré lundi, alors que Berlin fermait partiellement ses frontières avec la République tchèque et la France.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media