×
google news

Covid-19 : l’évolution de l’épidémie en Moselle inquiète

Le ministre de la Santé se rend ce vendredi de toute urgence, en Moselle où plus de 300 cas qui pourraient être liés aux variants sud-africain et brésilien ont été repérés.

L’évolution de l’épidémie dans la région en Moselle, est «  inquiétante » par rapport au reste du territoire. Le ministre de la Santé doit se rendre sur place le vendredi 12 février 2021.

Évolution de l’épidémie « inquiétante » en Moselle

La Moselle inquiète, faut-il reconfiner ? Le maire de Metz, François Grosdidier, veut reconfiner. Certains élus locaux appellent à des mesures de contrôle supplémentaires. Le département de la Moselle faisait partie de la quinzaine de premiers territoires à passer en couvre-feu avancé à 18 heures au début du mois de janvier. Selon les dernières données de Santé Publique France, les données épidémiologiques sont loin d’être rassurantes pour ce département de la région Grand Est. Elle fait partie des plus touchés en France métropolitaine. En moyenne, 430 cas quotidiens y ont été détectés. Seulement pour la première semaine du mois de février.

L’évolution de l’épidémie en Moselle enregistre: « plus de 300 cas de mutations évocatrices de variants sud-africains et brésiliens « . Au cours des quatre derniers jours, a annoncé Olivier Véran, jeudi lors d’un point de presse hebdomadaire sur la crise sanitaire. «  Il y avait déjà 200 cas supplémentaires identifiés les jours précédents « , a-t-il ajouté.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media