×
google news

Covid-19, vaccin : les pays riches ont réservé la moitie des doses

Partager sur Facebook

13% de la population mondiale a acheté 51% des doses du vaccin contre Covid-19.

Covid-19 vaccin
Covid-19 vaccin : les pays riches achètent doses

On n’a pas encore un vaccin finalisé contre le Covid-19, mais 51% des futures doses sont déjà acheté pour les pays le plus riches, qui représentent 13% de la population mondiale.

Les pays riches achètent 51% des doses du vaccin contre Covid-19

Représentant 13% de la population mondiale, les pays riche ont été accusés par l’organisation non gouvernementale Oxfam d’avoir pré-acheté la moitie des futures doses du vaccin contre le Covid-19. De l’autre côté, il faut souligner la difficulté qu’aura une partie de la population mondiale à trouver des vaccins dans la période initiale.

Parmi ces pays, on trouve les États-Uni, que, dès le mois de mai, avec le Royaume-Uni, l’Union européenne (UE) et le Japon, ont signé des multiples contrats avec des fabriquants : ceci pour garantir en avance la production et la livraison de doses si les essais cliniques en cours sont concluants. On ajoute dans la liste l’Australie, Hong-Kong, la Suisse et Israël : ces pays aussi ont pré-achté 51% des doses du vaccin. Les contrats ont été signés auprès de cinq fabricants en phase 3 d’essais cliniques (la dernière pour 5,3 milliards de doses).

Le reste des doses a été promis à des pays en développement dont la Chine, le Brèsil, l’Inde, le Bangladesh, l’Indonésie et le Mexique.

Les laboratoires

Le groupe AstraZeneca, partenaire de l’université d’Oxford, est celui qui a signé le plus de ces contrats de façon publique. Autres laboratoires ont pré-vendu des centaines de millions de doses dans le monde : Sanofi, Pfizer, la biotech américaine Moderna, Johnson & Johnson, l’institut russe Gamaleïa et le laboratoire chinois Sinovac.

Les intentions des experts en santé publique

Des expertes en santé publique ont proposé plusieurs modes de répartition mondiale : l’OMS voudrait que chaque pays puisse vacciner 20 % de sa population, un groupe d’éthiciens a suggéré de donner la priorité aux pays où le virus tue le plus, et Robert Silverman (Oxfam) souligne « l’accès vital aux vaccins ne doit pas dépendre d’où on habite ni de l’argent qu’on a ».

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.