×
google news

Le photographe René Robert meurt de froid à Paris

Le photographe René Robert meurt de froid à Paris après une chute. Il est resté allongé sur le trottoir pendant neuf heures sans aide.

Le photographe René Robert meurt de froid à Paris

Le photographe René Robert est mort de froid à Paris après une chute. L’artiste de 85 ans est resté allongé sur le trottoir pendant neuf heures sans que personne ne lui vienne en aide.

Le photographe René Robert meurt de froid à Paris

René Robert, un photographe suisse de 85 ans, est mort d’hypothermie après avoir passé la nuit en plein air sur un trottoir de Paris à la suite d’une chute dont personne ne lui est venu en aide.

Selon la station de radio France Info, l’artiste est décédé dans la nuit du 18 au 19 janvier après une chute accidentelle sur la place de la République dans la capitale française.

« Les pompiers, alertés par un SDF, sont arrivés vers 6h30 du matin », a expliqué un de ses amis à la télévision. « Il est resté plus de neuf heures dans le froid, seul, jusqu’à sa mort », s’est-il indigné.

« Paris est pleine, la ville de la lumière, des bars, des restaurants. L’humanité, si inhumaine… Cette mort tragique révèle quelque chose d’horrible sur notre solidarité avec notre prochain », a déploré le journaliste Michel Mompontet, qui était également un ami personnel du photographe.

Personne n’est venu à son secours

« Les pompiers, alertés par un sans-abri, sont arrivés vers 6h30 du matin », a déclaré Mompontet à la télévision française.  » [Robert] est resté plus de neuf heures dans le froid, seul, jusqu’à sa mort. L’équipe médicale de l’hôpital Cochin n’a pas pu le ranimer.

 » Si cette mort peut servir à quelque chose, ce serait ceci : quand une personne est allongée sur le trottoir, même si nous sommes pressés, vérifions son état. Arrêtons-nous un instant », a supplié le journaliste sur France Info. Et il a posé la question suivante : « Paris est pleine, la ville lumière, les bars, les restaurants. L’humanité, si inhumaine, et cette question : comment avons-nous pu en arriver là ? Cette mort tragique révèle quelque chose d’horrible sur notre solidarité avec notre prochain ».

Il était photographe

Robert est né en 1936 à Fribourg, en Suisse. Il a commencé sa carrière de photographe dans les domaines de la publicité et de la mode, et est devenu célèbre grâce à ses portraits du monde du flamenco. Dans une esquisse biographique signée par son ami Mompont et dans le magazine numérique espagnol De Flamenco, le journaliste souligne que ses images, « toujours en noir et blanc, inspirées et splendides, occupent depuis plus de 50 ans une place d’honneur dans le grand livre d’images de l’histoire de l’art flamenco ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media