×
google news

Affaire sous-marin en Australie: un nouvel accord a été signé

Cette dernière décrit ce partenariat comme irresponsable pesant sur la stabilité de la région.

Un sous-marin américain fait plusieurs blessés après une collision en mer

Le 22 novembre, l’Australie s’est engagée dans le programme pour s’équiper de sous-marin à propulsion nucléaire. Ainsi, il a signé un nouvel accord avec les États-Unis et le Royaume-Uni autorisant l’échange d’informations sur la propulsion nucléaire navale entre leurs pays.

Le premier accord Australie — États-Unis et Royaume-Uni depuis la crise des sous-marins

Désormais, l’alliance de défense entre l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, dénommée AUKUS est officielle. En effet, le ministre de la défense australien a signé un accord avec les diplomates américains Michael Goldman et de la haut-commissaire britannique en Victoria Treadell. Cet accord se repose essentiellement sur l’aide pour l’Australie à terminer une étude de 18 ans portant sur l’acquisition de sous-marins.

L’Australie annule son contrat avec la France

Le nouvel accord avec les États-Unis et le Royaume-Uni pousse lAustralie à céder son contrat avec la France. Pour rappel, cet accord porte sur l’achat de 12 sous-marins français à propulsion conventionnelle d’une valeur de 55 milliards d’Euros. Il est également à noter que l’annulation de ce contrat entraine un désaccord entre Canberra et Paris. D’un autre côté, l’alliance entre ces trois pays a aussi irrité la Chine. Cette dernière décrit ce partenariat comme irresponsable pesant sur la stabilité de la région.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media