×
google news

L’Union Européenne bloque les citoyens des Etats-Unis : « Trop de contagion »

Partager sur Facebook

L’Union Européenne voudrait retarder l’ouverture des frontières aux citoyens des Etats-Unis, prévue pour le 3 juillet.

Union Européenne citoyens Etats-Unis
L’Union Européenne bloque les citoyens des Etats-Unis

Selon le New York Times, l’Union Européenne serait prête à ne pas rouvrir ses frontières aux citoyens des États-Unis. Ceci en raison de la diffusion encore massive du Coronavirus qui fait enregistrer jusqu’à 30 mille cas positifs par jour.

Union européenne ferme aux citoyens des États-Unis

Selon le journal américain, le Vieux Continent n’approuverait pas les mesures jugées trop fragiles et insuffisantes que l’Amérique met en œuvre pour contenir l’infection. La discussion des critères de réouverture aux pays non membres de l’Union devrait avoir lieu le mercredi 24 juin. Même s’il n’est pas sûr qu’il y ait une décision immédiate.

Auparavant l’Union Européenne avait manifesté la volonté de rouvrir ses frontières extérieures à partir du 3 juillet. Toutefois, depuis le début, il s’est déclaré préoccupé par l’accueil de citoyens de pays ayant un nombre élevé de cas quotidiens.

Selon les sources citées par le journal, outre les États-Unis, il y aurait aussi le Brésil et la Russie, c’est-à-dire les pays qui ont le plus de contagion au monde après les États-Unis. Et qui surtout continuent à en diagnostiquer, au point que le premier dans la journée de mardi 23 juin en a enregistré bien 34.558. Et la tendance ne semble pas devoir baisser rapidement, c’est pourquoi les citoyens de ces trois pays pourraient encore devoir attendre pour entrer dans l’Union. En mars, lorsque l’éclosion avait explosé en Europe, Trump avait également bloqué l’entrée des citoyens européens.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

covid-19 Europe
Monde

Covid-19: Europe multiplie les restrictions

22 septembre 2020
L’Europe décide d’augmenter les restrictions pour éviter une seconde vague catastrophique de Covid-19, mais sa décision effraie les marchés financiers.
loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.