×
google news

Le pape s’exprime sur l’enquête sur les abus sexuels en France

Suite à la publication des premières conclusions de l'enquête sur les abus sexuels commis par des religieux en France, le pape s'exprime.

Suite à la publication des premières conclusions de l’enquête sur les abus sexuels commis par des clercs en France, le pape s’exprime.

Le pape s’exprime sur l’enquête sur les abus sexuels en France

Mercredi matin, le pape François a exprimé publiquement sa « honte » face à « l’incapacité de longue date de l’Église » à gérer les cas d’abus commis par des prêtres pédophiles.

Il faisait référence à la publication du rapport sur l’enquête, commencée il y a trois ans, sur les abus sexuels de mineurs par des religieux.

« C’est un moment de honte », a déclaré le pape lors de l’audience générale dans son salut aux fidèles français, en exprimant aux victimes sa « tristesse et sa douleur pour les traumatismes qu’elles ont subis ».

Le pape a entamé depuis sa nomination en 2013 une lutte intermittente contre la pédérastie dans l’Église.

« Je tiens à exprimer ma tristesse aux victimes pour la douleur et le traumatisme qu’elles ont subis. Et aussi ma honte, notre honte, ma honte pour la trop longue incapacité de l’Église à les mettre au centre de ses préoccupations, en les assurant de mes prières », a-t-il avoué.

François a également encouragé « les évêques, les fidèles, les supérieurs et les religieux à poursuivre tous les efforts afin que des drames similaires ne se répètent pas » et a exprimé son soutien aux religieux français pour surmonter « cette dure épreuve, mais ce qu’ils feront bien« .

Les données, qui portent sur 330 000 cas de violence sexuelle, font état de 2 900 à 3 200 pédophiles religieux, entre 1950 et 2020.

Victimes d’abus sexuels commis par des religieux en France

Au moins 216 000 mineurs ont été victimes de pédophilie au sein de l’Église catholique française au cours des 70 dernières années, conclut le rapport final de la Commission indépendante sur les abus dans l’Église catholique (Ciase).

Ce chiffre passe à 330 000 si l’on tient compte des abus commis par des laïcs tels que des enseignants, des catéchistes ou des responsables de mouvements de jeunesse. Le document est le résultat d’une enquête menée au cours des trois dernières années dans l’Église française et a permis d’identifier entre 2 900 et 3 200 religieux pédophiles qui ont commis au moins 330 000 actes d’abus ou de violence sexuelle sur des mineurs ou des personnes vulnérables depuis 1950.

La réponse du Vatican

À la suite de la publication du rapport, le bureau de presse du Vatican a publié une note dans laquelle le Pape exprimait sa « douleur » et déclarait que ses pensées allaient « surtout aux victimes, avec une grande tristesse pour leurs blessures et de la gratitude pour leur courage à les dénoncer ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media