×
google news

Colombes : attaque contre deux policiers à moto

Partager sur Facebook

Une violente attaque a été menée contre deux policiers à Colombes : heureusement, ils ne sont pas en danger de mort.

colombes attaque policiers
colombes attaque policiers

À Colombes, un banlieue parisienne, une attaque a eu lieu contre deux policiers à moto. Dans la soirée du 27 avril, une voiture conduite par un garçon de 29 ans a touché deux policiers au total. Dans les cris des revendications du jeune homme, les mots Gaza, Palestine et État islamique se détachent. L’homme en question s’appelle Youssef T., il vit à Colombes dans les Hauts-de-Seine. Avec une distance de 500 mètres, il a commencé une course en voiture dans le but de frapper les policiers. Les raisons de ce geste ne sont pas encore pleinement comprises.

L’homme, né à Lunéville, se définit comme un activiste pro-palestinien. Le lundi 27 avril, avant 18 heures, à bord de sa BMW, Youssef est intentionnellement entré en collision frontale avec deux policiers de l’ordre public et de la gestion de la circulation. Cette de l’attaque contre la police est encore une autre mauvaise nouvelle qui s’ajoute à une période déjà difficile en soi. La France est durement touchée par l’épidémie de Coronavirus qui a fait, malheureusement, de nombreuses victimes dans tout le territoire du pays.

Quelles sont les raisons de l’attaque aux policiers à Colombes?

La police tente de comprendre les raisons qui ont poussé un jeune homme à commettre un attaque à deux policiers à Colombes. Les deux avaient l’intention d’effectuer les contrôles routiers habituels lorsque la voiture s’est écrasée contre eux. L’un d’eux, Benjamin F., a subi des blessures par l’écrasement entre la voiture du fou et une voiture de police municipale qui se trouvait sur place. L’accident lui a causé une blessure à la tête et plusieurs factures.

Il est actuellement à l’hôpital Beaujon de Clichy. Le deuxième policier, Antoine D., blessé aux jambes et au bassin, semble être en meilleure condition que son collègue. Heureusement, les deux ne mettent pas la vie en danger. Le conducteur de la voiture, déjà reconnu coupable de violences en 2010, a été emmené au centre de police. Il se trouve en garde à vue pour tentative de meurtre de personnes appartenant à l’autorité publique. L’homme déclare qu’il est loyale envers un groupe terroriste et que sa volonté était de mourir comme martyr. C’est ce qu’on peut lire dans une lettre dans sa voiture.

Des troubles psychiatriques sont possibles, c’est pourquoi le Procureur national contre le terrorisme a reporté l’enquête jusqu’à la fin du rapport psychiatrique. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est également exprimé sur la question dans un tweet sur son profil, exprimant son mécontentement pour l’attaque contre les policiers toujours au service de notre protection.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.