×
google news

Coronavirus : Macron annonce des autres mesures restrictives dès le 17 mars

Partager sur Facebook

Pour répondre à l'urgence du Coronavirus, Macron annonce de nouvelles mesures restrictives qui entreront en vigueur le 17 mars à midi.

macron mesures restrictives coronavirus
macron mesures restrictives coronavirus

Dans la soirée du 16 mars, Emmanuel Macron s’adresse une nouvelle fois à ses compatriotes français à cause de la crise du Coronavirus. Pour faire face au Coronavirus, Macron annonce des autres mesures restrictives. Après avoir réfléchi sur la transformation d’une idée lointaine en une réalité pressante, le Président de la République a rappelé la fermeture des écoles et des universités. Il a aussi élargit la fermeture à tous les lieux dont les services ne sont pas strictement nécessaires.

Macron et le Coronavirus : les nouvelles mesures restrictives du 17 mars à midi

Il rappelle que la France n’a jamais eu à prendre des décisions aussi drastiques mais que désormais l’objectif est de protéger la nation. La pression sur les hôpitaux est élevée, donc la collaboration de chacun est nécessaire pour ralentir la progression du virus. « Montrons un esprit de solidarité et un sens des responsabilités » demande le Président. A l’écoute des experts, le gouvernement a décidé de renforcer les mesures pour réduire les contacts et les déplacements. Les mesures s’appliqueront à partir de 17 mars à midi pour les 15 prochains jours.

Il y a l’interdiction aux rencontres et réunions de famille dans les lieux publics. Cela s’appliquera sur l’ensemble du territoire, en France et en Outre – Mer. Les infractions à ces mesures seront sanctionnées. Pour répondre à la pandémie, le gouvernement a également décidé de suspendre le second tour des Municipales 2020. De plus, les hôpitaux et les médecins recevront tous les masques disponibles, pour faire face au manque de fournitures médicales.

Également sur le plan économique, les entreprises feront travailler les employés à travers le travaille à distance. Macron souligne que le gouvernement aidera toutes les entreprises à faire face au risque de faillite. Même les travailleurs les plus fragiles, comme les artisans, seront soutenus par l’État. La décision européenne de fermer les frontières de l‘Union européenne et de l’espace Schenghen est également extrêmement importante.

En conclusion, Macron prétend être conscient de l’effort qu’il demande à ses compatriotes et de l‘impact de ces mesures sur la vie quotidienne. De plus, il promet de futurs rendez-vous dans lesquels il s’adressera à la nation rapportant la véritable évolution de la situation. « Nous sommes en guerre » répète-t-il comme un mantra au cours de son discours. « Nous gagnerons« , conclut-il cependant. Il est sûr que si nous agissons ensemble, nous passerons cette épreuve. Nous sortirons immédiatement de cette vie au ralenti.


Contacts:

1
Laisser un message de réponse

1000
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
le plus récent le plus ancien
Liz Hette

En guerre contre un virus ?
Ces décisions arrivent trop tard, la fermeture des frontières aurait dû se faire dès le départ de l’épidémie…Question : les bureaux de tabac restent ouverts, peut on me dire en quoi ces commerces sont essentiels pour la population ? Ah oui j’oubliais c’est juteux pour les caisses l’État…


Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.