×
google news

Traité européen : le Front de gauche dénonce des pressions du gouvernement

Partager sur Facebook

Alors que les députés s’apprêtent à voter pour la ratification du traité budgétaire européen (TSCG), des députés du Front de gauche ont dénoncé des pressions « inacceptable » de la part du gouvernement.

Palais Bourbon abritant l'Assemblée nationale

André Chassaigne , député du Front de gauche, a dénoncé les pressions exercées par le gouvernement sur des députés de gauche pour les convaincre à voter « oui » à la ratification du Traité budgétaire européen.

Il estime en effet que « si véritablement ce traité ne posait pas de problèmes de souveraineté, si ce traité devait être efficace pour le redressement de l’Europe, on n’en serait pas à faire pression sur les députés« .

Il qualifie ces pressions de la part de membres du gouvernement « d’inacceptables » ajoutant que qu’il y voyait « la démonstration que ce traité est mauvais« .

En plus des divisions que provoque à gauche la ratification de ce Traité européen, le député communiste déplore surtout que « le pire c’est que ce traité va être voté avec les voix de droite« . « Le fait même qu’il y ait cet engouement extraordinaire des parlementaires de droite pour ce traité, ça montre bien quel est son contenu » a-t-il poursuivi.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.